écrit le 11 septembre 2023, MÀJ le 15 septembre 2023
11 septembre 2023
Temps de lecture : 4 minutes
4 min
42764

Coupe du monde de rugby 2023 : 6 startups qui facilitent l'événement

La Coupe du monde de rugby 2023 est lancée ! Et les startups participent forcément à l'événement... Maddyness vous présente 6 jeunes pousses qui facilitent la compétition et permettent aux fans de la vivre à fond.
Temps de lecture : 4 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
La Coupe du monde de rugby se déroule en France.

Royaltiz

Royaltiz est une plateforme française de trading qui permet au grand public d’investir sur la carrière de talents, connus ou prometteurs, et d’obtenir un rendement en fonction de leurs performances. La plateforme compte à ce jour 32 joueurs de premier plan français et internationaux de rugby dont certains participent à la Coupe du monde comme Antoine Dupont, Matthieu Jalibert ou encore Cameron Woki. Les utilisateurs ont la possibilité d’investir dès 15 euros sur leur sportif préféré. Le talent, quant à lui, est rémunéré par Royaltiz en euros en fonction de son palmarès et de sa notoriété.

En savoir plus sur Royaltiz

Natural Grass

Natural Grass est une startup française née en 2009. Natural Grass propose aux clubs de rugby des pelouses hybrides combinant le confort de jeu d’une pelouse naturelle à la résistance d’un substrat de synthèse. Fabriqués en France et conçus par des experts en biomécaniques, les pelouses offrent des propriétés mécaniques permettant de garantir de belles conditions de match, quelles que soient les aléas climatiques, tout en préservant la sécurité des joueurs en évitant tout risque de blessures. Pour la Coupe du monde de rugby, la startup a conçu la pelouse de 8 des 9 stades retenus dans la compétition. Natural Grass sera impliquée dans les Jeux Olympiques de Paris et ambitionne de se développer de plus en plus à l'international.

En savoir plus sur Natural Grass

Hector le Collector

Hector le Collector propose des solutions de collecte de déchets alimentaires provenant de restaurants, d’entreprises, de commerces alimentaires ou d’événements pour les transformer en biogaz et engrais naturel grâce à un procédé de méthanisation, créateur d’énergie verte. Cette startup toulousaine a été sélectionnée par la ville de Toulouse pour travailler en partenariat avec la Coupe du monde de rugby et collecter les déchets des 5 matchs prévus dans la Ville Rose.

En savoir plus sur Hector le Collector

IZIVAT

En partenariat avec Mastercard, partenaire officiel de paiement de la Coupe du monde de rugby 2023, IZIVAT, startup française spécialiste de la détaxe, propose la détaxe digitale dans les boutiques officielles de la Coupe du monde de rugby à Paris et à Marseille. La solution permet de simplifier le processus de remboursement de la détaxe pour tous les fans et supporters résidants hors de l’Union européenne. Pour cela, les utilisateurs téléchargent l’application et n’ont plus qu’à prendre en photo les tickets de caisse et factures d’achats libellés au nom d’Izivat. Une fois à l’aéroport, il suffit de faire valider les bordereaux par les officiers des douanes et de les charger sur l’application pour recevoir le remboursement correspondant.

En savoir plus sur Izivat

Privateaser

La startup, connue pour sa plateforme de réservation de groupes dans les bars et restaurants, à décidé de lancer, à l’occasion de la Coupe du monde de rugby, le « Stadium Privateaser ». Elle propose 70.000 billets pour vivre le meilleur du mondial de rugby dans 35 bars. De quoi profiter de l’ambiance festive des matchs dans des bars, même si l’on n’a pas de billets pour le stade : « Sur un événement sportif aussi attendu, il serait dommage que la fête ne soit cantonnée qu’à 80.000 personnes. Ce sont donc 35 bars qui vont être transformés en petits stades », expliquait Nicolas Furlani, son cofondateur, récemment à Maddyness.

En savoir plus sur Privateaser

Reeplay

Le XV de France, pendant la Coupe du monde de rugby, est accompagnée quotidiennement par une startup castraise, partenaire de performance de la Fédération Française de Rugby. Elle fournit des écrans mobiles pour les analyses des entraînements en vidéo. Les écrans, assemblés en France à Castres, sont étanches et résistent à des températures extrêmes, tout en pouvant être déplacés sur l’ensemble du terrain en étant véhiculés le plus souvent sur des voitures de golf électriques. Cette technologie permet au coach et aux joueurs de débriefer en temps réel les tactiques de jeu et plans de jeu en analysant tous les mouvements. La startup avait déjà accompagné l’équipe de France de football au Qatar, et prévoit de se développer encore plus pour les Jeux Olympiques.

En savoir plus sur Reeplay