Actus par Maddyness avec l'Ambassade du Royaume-Uni en France
écrit le 6 décembre 2023, MÀJ le 22 décembre 2023
6 décembre 2023
Temps de lecture : 3 minutes
3 min
46218

It’s time T pour s’implanter au Royaume-Uni

Il est impossible à une startup française qui veut s’ouvrir à l’international de ne pas penser à poser un pied au Royaume-Uni, un marché stratégique à l’heure du post-Brexit et favorable aux acteurs de la tech.
Temps de lecture : 3 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

Bienvenue au Royaume des Audacieux : c’est le nom choisi pour la nouvelle campagne de Great Britain and Northern Ireland (GREAT) pour promouvoir l’énorme potentiel outre-Manche d’y créer une société ou y implanter une filiale. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la plupart des entreprises du CAC 40 y sont présentes, car en plus de permettre de formater ses produits et services aux standards internationaux, notamment vers les États-Unis, le pays est reconnu internationalement pour son écosystème technologique évalué à plus de 1 000 milliards de dollars.

L'intelligence artificielle est notamment devenue une grande priorité du gouvernement, comme en témoigne l’exemple du récent sommet sur la sécurité de l'intelligence artificielle organisé à Londres au cours duquel le premier ministre britannique, Rishi Sunak, a proposé la création d’un groupe d’experts internationaux, chargé de publier un état des lieux de l’IA.

En savoir plus

Le Royaume-Uni en pole sur la tech

Nombreux sont les secteurs de la tech dans lesquels le Royaume-Uni a investi massivement. La réalité augmentée et la réalité virtuelle y connaissent par exemple la croissance la plus rapide d'Europe, qui devrait atteindre 62,5 milliards de livres sterling d'ici 2030. Le pays attire aussi près d'un cinquième des investissements européens dans les technologies propres, dispose d’un marché de la cybersécurité de 10 milliards de livres sterling ou encore se classe au troisième rang mondial pour le nombre de projets d'investissements étrangers dans les sciences de la vie.

140 licornes

Côté écosystème entrepreneurial, le Royaume-Uni est en tête du volume de levées de fonds en Europe, qui, même dans un contexte de ralentissement du marché, est en passe de connaître sa troisième année la plus importante en termes de financements. À l'échelle mondiale, le Royaume-Uni se classe au troisième rang pour les investissements en capital-risque, qui ont atteint 31 milliards de dollars en 2022, soit une augmentation de 77 % par rapport à 2020. La valeur de l'écosystème britannique des startups s'élèvera à plus de 968 milliards de dollars en 2023, avec plus de 140 licornes et 20 000 start-ups financées.

L'un des marchés où il est le plus facile de faire prospérer une entreprise

La langue, le système juridique, l'environnement financier, le fuseau horaire et l'absence de formalités administratives expliquent en partie les raisons pour lesquelles le Royaume-Uni est l'un des marchés où il est le plus facile de créer, de développer et de faire prospérer une entreprise. En plus de la forte communauté d’environ 300 000 ressortissants français, la pays dispose d’un énorme vivier de talents du monde entier attirés par son dynamisme, notamment dans la tech. À Londres bien évidemment, mais il ne faut pas résumer le dynamisme économique à cette seule ville, car le reste du Royaume-Uni présente aussi de nombreux atouts comme par exemple l’aéronautique dans le Pays de Galles ou bien le nord de l'Angleterre qui est reconnu comme un centre international de créativité et de design et attire des investissements du monde entier.

En savoir plus
Maddynews
La newsletter qu'il vous faut pour ne rien rater de l'actualité des startups françaises !