Retour en haut
Entrepreneurs

#PhobieAdministrative LegalStart s’allie à Qonto pour pouvoir créer son entreprise en ligne de A à Z

#PhobieAdministrative : LegalStart s’allie à Qonto pour pouvoir créer son entreprise en ligne de A à Z Photo by Tim Evans on Unsplash
par

La plateforme de création d’entreprise LegalStart et la banque en ligne professionnelle Qonto permettent désormais aux entrepreneurs de déposer leur capital social en ligne, sans passer par le traditionnel rendez-vous en agence bancaire.

C’est un petit pas pour LegalStart et Qonto mais un grand pas pour tous les phobiques de l’administration. Les deux startups annoncent ce lundi un partenariat pour permettre aux entrepreneurs de déposer leur capital en ligne pour obtenir leur K-bis et ainsi réaliser l’ensemble des démarches nécessaires à la création de leur entreprise de façon dématérialisée. “C’est un point que nous avions identifié depuis longtemps comme problématique, précise Timothée Rambaud, cofondateur de LegalStart. Les entrepreneurs ne savaient pas quelle banque choisir pour déposer leur capital et venaient nous demander conseil.

À relire : Qonto lève 10 millions d’euros et lance officiellement sa néobanque pour startups

Après de premiers échanges avec la banque en ligne pour entrepreneurs Qonto, LegalStart teste dès l’été dernier une solution dématérialisée. Très vite, elle est plébiscitée par les clients. “Avant, il fallait trouver la bonne banque, prendre rendez-vous, déposer le capital et attendre de recevoir l’attestation, détaille Alexandre Prot, cofondateur de Qonto. Il fallait compter entre 10 et 15 jours pour obtenir son K-bis, contre 2,8 jours en moyenne en passant par Qonto.” Concrètement, lorsqu’un entrepreneur entame les démarches de création d’entreprise sur LegalStart, la plateforme lui présente la possibilité de passer par Qonto pour le dépôt de son capital. “S’il accepte, les statuts de l’entreprise sont automatiquement transmis à Qonto qui se charge des démarches, explique Timothée Rambaud. L’entrepreneur reçoit alors son attestation de dépôt dans son espace en ligne.

Libérer les entrepreneurs de l’administratif

Ce partenariat est l’occasion pour les deux startups de renforcer leur attractivité auprès des entrepreneurs. Pour LegalStart, il s’agit d’une brique supplémentaire ajoutée à sa solution qui réduit encore le temps des démarches administratives; pour Qonto, c’est l’occasion de doper le bouche à oreille entre entrepreneurs pour prendre une longueur d’avance sur ses concurrents. Et les deux jeunes pousses ont le même objectif : battre en brèche les clichés qui pèsent sur la France. “Nous voulons que chacun retienne qu’il est simple de créer une entreprise en France, martèle Alexandre Prot. Les entrepreneurs doivent pouvoir se concentrer sur le développement de leur idée, pas sur des démarches administratives.

Pour faciliter au maximum ces démarches, les deux startups réfléchissent chacune à de nouvelles fonctionnalités. “Ce partenariat est représentatif de ce qu’on fait : nous sommes spécialisés sur un métier, la banque; or, les entrepreneurs ont plein d’autres problèmes, estime Alexandre Prot. C’est pourquoi nous souhaitons développer d’autres partenariats dans les domaines de l’assurance ou des RH, par exemple.” Et de nouveaux services développés avec LegalStart ne sont pas exclus. “Nos utilisateurs sont les mêmes ou presque, s’enthousiasme Timothée Rambaud. Nous réfléchissons à d’autres services autour de la gestion des factures impayées ou de la comptabilité qui pourraient être développés avec Qonto.

Mots clés : Fintech, Legalstart, legaltech, Qonto