Retour en haut
Calendrier

[Interview] Jérémie Taglia, fondateur de Captch Me revient sur le concours Tremplin Entreprise

[Interview] Jérémie Taglia, fondateur de Captch Me revient sur le concours Tremplin Entreprise
par

Partenaire média du concours Tremplin Entreprise 2013, Maddyness est allé à la rencontre de Jérémie Taglia, fondateur de Captch Me, solution de captcha publicitaire, ayant participé et remporté le concours Tremplin en 2012. Retour sur cette expérience qui devrait pousser les startups à s’y inscrire.

Captch Me, comment ça marche?

Captch Me (if You Can) est une régie publicitaire innovante, qui exploite les captchas publicitaires. Pour replacer le contexte, le captcha c’est cette petite portion de texte totalement déformé qu’on vous demande parfois de recopier sur internet, lorsque vous postez un commentaire sur un blog ou quand vous voulez récupérer ce mot de passe que vous avez oublié. C’est un test antispam utilisé pour se protéger des robots. Mais comme c’est illisible, ça repousse aussi les internautes. La technologie de Captch Me nous permet de remplacer les caractères illisibles par des publicités.

Plus de texte illisible, une publicité, et l’internaute va simplement recopier la publicité pour valider le captcha. Alors pour l’utilisateur la différence est flagrante : c’est lisible et plus agréable. Pour les annonceurs, la différence avec une publicité classique est fondamentale : nous garantissons que le message est lu et recopié. L’attention et la mémorisation sont simplement exceptionnelles : le message est retenu 12 fois mieux !

Pour les éditeurs, notre antispam est monétisé et user-friendly. L’idée paraît évidente après coup : marier les captchas et la publicité, on avait tous à y gagner. Captch Me est depuis 2 ans en production, et continue à innover sur de nouveaux formats. Leur point commun : se focaliser sur des emplacements où l’attention de l’internaute est obligatoire. Notre réseau de diffusion est amorcé, avec 30 000 000 d’affichages et 1 000 000 de saisies par mois, et ça augmente de jour en jour. Captch Me rassemble plus de 200 éditeurs, et plus de 500 000 blogs. Ce sont eux qui sont notre force, on leur doit tout ! Notre stratégie de développement est de s’intégrer à notre écosystème, en privilégiant les partenariats avec les plus grands acteurs de la publicité en ligne plutôt qu’une concurrence frontale.

De grandes régies nous fournissent un accès à leurs campagnes publicitaires, et à différentes adExchange, ce qui nous permet de disposer d’un inventaire virtuellement illimité : nous atteignons actuellement un taux de remplissage de 99,03% !

Le revers de la médaille, c’est qu’on a donc peu de clients en direct pour le moment : il faut maintenant que l’équipe se concentre sur notre commercialisation propre.

CaptchMe

Quel a été l’apport du concours Tremplin Entreprise? Comment est-ce que cela s’est passé?

Le concours s’est super bien déroulé. La sélection se fait d’abord sur dossier, puis on a passé un oral pour convaincre les jurys du potentiel de Captch Me. Une fois retenus, on a pu bénéficier d’un accompagnement : l’équipe a été coachée sur les possibilités d’une levée de fonds. On a aussi pu tourner un petit clip vidéo, présentée ensuite le jour J au Sénat. Et le Sénat, ça vaut le coup d’œil ! Le but du concours est d’aider les startups à lever des fonds. Ce n’était pas notre but : c’était trop tôt pour nous, on ne faisait pas encore de CA. On a toujours eu à cœur de faire le maximum avec nos fonds propres, jusqu’à aujourd’hui Captch Me a toujours été rentable. Si on continue à se poser la question de la levée de fonds, c’est pour accélérer ce succès. Finalement on devrait se présenter à nouveau au concours Tremplin, maintenant qu’on réalise un CA tangible…

Nous avons concouru à Tremplin pour plusieurs raisons : gagner en visibilité et en caution (faire parler de nous et de notre potentiel), prendre la température auprès des acteurs de l’investissement (connaître leurs motivations et notre valeur), et rencontrer des futurs clients (car on ne le dit pas assez, mais ces startups d’aujourd’hui sont les géants de demain). Les autres lauréats du concours ont tout à gagner à utiliser Captch Me pour développer leur notoriété : on devrait proposer une promo Captch Me spéciale pour les lauréats du Tremplin.

Tremplin a ainsi comblé nos attentes : nous sommes parvenus à attirer l’attention sur Captch Me, à valider notre modèle auprès des investisseurs, et surtout à mûrir notre projet. Les startups ont beaucoup de fantasmes sur les levées de fonds, on voulait savoir à quoi s’en tenir et le concours nous a permis de nous confronter à la réalité en passant une sorte de « bac blanc » de la levée. On sait maintenant ce qu’on recherche, on connaît notre valeur et on connaît le profil de nos actionnaires idéaux. Sans compter qu’on a tout de même rencontré plusieurs personnes intéressantes et intéressées!

CaptchMe

Une actualité en cours chez Captch Me?

Captch Me va bientôt fêter son 100 millionième captcha ! On a mis du temps à en arriver là, mais depuis peu tout s’accélère. En France déjà, où nous partons à la conquête d’éditeurs prestigieux pour compléter notre éventail de sites. Nous pouvons ainsi proposer aux annonceurs des sites à la portée internationale, en plus des nombreux petits blogs qui sont notre cœur de cible.

A l’international aussi : notre service est disponible en Français, Anglais et Espagnol, l’Italien en l’Allemand sont prévus à court terme, et nous couvrons depuis peu la Turquie via un partenariat en marque blanche avec Reklapol.net Notre prochain challenge enfin, qui débute aujourd’hui, est de développer notre clientèle sur notre cœur de métier, le « coût par saisie ». Il nous faut entrer en relation avec les agences médias pour qu’ils commercialisent nos espaces directement. Avis aux amateurs : agences @ captchme . com

  • François

    100 millions de Captchas ça fait quel CA ?

  • petidom

    idée sympa