Retour en haut
Finance

#Shopping Igloo, qui permet d’essayer chez soi avant d’acheter, lève 500 000 euros

#Shopping : Igloo, qui permet d’essayer chez soi avant d’acheter, lève 500 000 euros
par

Igloo permet non seulement de faire les magasins bien au chaud depuis son canapé, mais également de pouvoir essayer les vêtements dans la journée. Une nouvelle idée du service client qui a convaincu les investisseurs puisqu’Igloo vient de boucler une levée de 500 000 euros.

En pleine période de soldes, la solution d’Igloo a de quoi attirer : pour 1 euro, elle propose aux utilisatrices de son application de se faire livrer à domicile les vêtements des boutiques partenaires et de récupérer ceux que le consommateur ne souhaiterait pas acheter. Tous les avantages de la boutique, la cohue et les déplacements en moins. Les clientes peuvent se faire livrer à l’heure qu’ils souhaitent, jusqu’a 22h00 le soir et ce dans la journée de l’achat. Si ces dernières souhaitent conserver un article, elles sont alors débitées au prix de la boutique, sans majoration (soldes et ventes-privées compris).

Ce service est facturé 1 euro aux utilisatrices et les marques versent une commission à la startup pour chaque vente. Elles sont aujourd’hui une centaine (Carven, Paul and Joe, IKKS, Leon & Harper, Des Petits Hauts, Antik Batik, Manoush, etc) à avoir ouvert leur stock à Igloo pour offrir cette expérience client hors du commun aux consommatrices. “Nous mettons du service là où les marques n’y arrivent pas, nous augmentons leurs taux de conversion, et elles n’ont rien à faire puisque nous venons directement récupérer les articles en boutique” , explique Edouard Remise, cofondateur d’Igloo.

500 000 euros pour séduire de nouvelles villes

Après avoir conquis 10 000 utilisatrices depuis le lancement du service en avril 2015, la startup annonce avoir bouclé une levée de fonds de 500 000 euros auprès du fonds d’investissement ISAI et de plusieurs business angels du Seed Club, dont Cyril Vermeulen (Au Feminin), Xavier Gury (Vide Dressing, Drivy), Guillaume Clavel (Mistergooddeal), Didier Colombier (Oxygem).

Aujourd’hui les commandes ont été générées uniquement par du bouche à oreille, nous souhaitons utiliser les fonds pour communiquer auprès des parisiennes, automatiser les process et attirer de nouvelles marques, avant de proposer nos services dans d’autres villes déjà bien ciblées, et pourquoi pas l’ouvrir aux hommes et aux enfants 

Victor Thomas, Reda Benatya et Edouard Remise, fondateurs d’Igloo

Aujourd’hui composée de six personnes (plus 10 livreurs), l’équipe devrait s’agrandir avec le recrutement d’une personne en charge du Community Management, et d’autres recrutements sont à prévoir d’ici avril.