Retour en haut
Finance

#Classement Quelles sont les FinTech françaises les plus innovantes au monde ?

#Classement : Quelles sont les FinTech françaises les plus innovantes au monde ?
par

Pour la quatrième année consécutive, KPMG et H2 Ventures dévoilent leur classement mondial des Fintech les plus innovantes. Si la Chine domine une fois de plus le classement avec 5 FinTech dans le Top 10, la France ne compte qu’une seule jeune pousse dans les “leaders” du secteur : Lendix, 45e. 

Chaque année, KPMG et H2 Ventures publient leur classement des FinTech mondiales les plus innovantes. Celui-ci, hiérarchisé en deux parties, met ainsi en avant d’une part les 50 plus importantes Fintech du monde, sur la base du montant des fonds levés, de la proportion de fonds levés au capital, ou encore la diversité sectorielle, et d’une autre part les FinTech émergentes, reconnues pour leur business model disruptif.

La Chine, leader mondial des FinTech ?

Cette année encore, c’est la Chine qui s’impose dans le classement. Première et deuxième du top 50 des leaders l’an dernier, elle s’offre cette année les trois premières places avec Ant Financial, ZhongAn et Qudian. Deux autres de ses FinTech sont également dans le top 10 : Lufax et JD Finance. Elles partagent ces premières places avec d’autres jeunes pousses principalement américaines (Oscar, 4e, Avant, 5e et Kabbage, 10e), mais aussi l’allemande Kreditech et l’anglaise Atom Bank. 

“Avec neuf FinTech représentées dans le classement total, la Chine reste le leader mondial incontournable des start-up de la finance”, explique Fabrice Odent, Associé KPMG, responsable des activités Financial Services. L’Europe n’est, heureusement, pas en reste dans ce classement, puisque 41% des jeunes pousses représentées dans ces deux top 50 sont des FinTech européennes. On notera notamment la 13e place de Funding Circle (UK), la 14e place des suédois de Klarna, ou la 19e de SolarisBank (Allemagne). 

FinTech françaises dans le classement 2017

Mieux représentée cette année dans le classement avec six FinTech dont trois nouvelles en un an, la France peine cependant encore à se faire une place parmi les leaders mondiaux. Lendix, seule jeune pousse hexagonale dans top 50 des “leaders” du secteur, se place cette année à la 45e position. L’an dernier, elle était 32e au classement. Leetchi et Fluo, tous deux dans le classement des “Emerging startups” l’an dernier, ne sont cette année plus représentées.

À relire : Ce que Lendix a appris de sa levée de 12 millions d’euros

À la place, on retrouve notamment Alan, l’assurance santé 100% en ligne, qui confirme l’intérêt que les InsurTech peuvent représenter pour les acteurs et investisseurs de la FinTech : “La présence d’Alan au sein des six Fintech françaises illustre parfaitement la dynamique constatée sur le marché français, avec près de 50 Insurtech créées au cours des deux dernières années” souligne Jacques Cornic, Associé KPMG, responsable du secteur Assurance.

À relire : Ce qu’Alan a appris de sa levée de 12 millions d’euros

La jeune pousse est cette année aux côtés d’IBanFirst, Lydia, Payfit et Qonto. Autant de startups qui prouvent qu’un véritable écosystème FinTech français prend, peu à peu, du poids dans le monde : ” Depuis la première édition du classement Fintech 100, le poids des Fintech françaises ne cesse de croitre, c’est une excellente nouvelle pour le marché ! Notre classement confirme ainsi une tendance de fond favorable et le dynamisme des entrepreneurs français, soutenus par un écosystème politique et financier qui investit dans de nombreux projets prometteurs” explique Mikaël Ptachek, spécialiste Fintech.

Découvrez le classement complet ICI

Mots clés : alan, Fintech, ibanfirst, kpmg, lendix