Retour en haut
Levée de fonds

#ConsoCollab Tripndrive annonce une levée de 800 000 euros auprès d’ISAI

#ConsoCollab : Tripndrive annonce une levée de 800 000 euros auprès d’ISAI
par

La jeune plate-forme d’autopartage Tripndrive vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 800 000 euros auprès du fonds ISAI, dirigé par Jean-David Chamboredon. 3 autres investisseurs privés rejoignent ce tour de table : David Botvinik (fondateur de Fianet), Christophe Poupinel (fondateur de ComprendreChoisir.com) et Antoine de Rochefort (cofondateur de Selftrade et de Poweo).


Après Blablacar dans le domaine du co-voiturage, ISAI annonce une prise de participation dans le secteur de l’autopartage. Fondé fin 2013 à Paris par Arthur de Keyzer, Nicolas Cosme, et François-Xavier Leduc, Tripndrive est un service qui s’est déployé dans certains aéroports français (Roissy, Orly, Lyon, Marseille, Bordeaux), et une première gare (Paris-Montparnasse).

Parti du constat que plus de 100 000 voitures de particuliers sont stationnées sur les parkings des aéroports européens, Tripndrive a construit un service de conciergerie à destination des voyageurs. Concrètement, Tripndrive permet à un voyageur qui part de bénéficier d’un parking gratuit et de gagner de l’argent, en mettant sa voiture en location au profit d’un autre voyageur. A son retour, le voyageur récupère son véhicule a pu amortir ses frais de séjour.

Passée par la saison 5 de l’accélérateur Le Camping, la startup souhaite offrir aux particuliers, une alternative aux loueurs professionnels, qui revendiquent 30 000 locations en 1 jour sur l’ensemble des aéroports européens. Avec des tarifs pouvant atteindre 50% d’une prestation de location traditionnelle, Tripndrive propose également une prestation assurée à 100%, ce qui représente une garantie supplémentaire pour les membres.

Les bons résultats de la jeune pousse sur les derniers mois (60% de croissance mensuelle) ont su séduire les investisseurs de ce premier tour de table. Une levée de fonds qui vise à développer ce réseau d’échange à l’échelle européenne (UK, Allemagne, Italie, Espagne…), et faire des “véhicules et des places de parking, un actif mieux optimisé“, indique Jean-David Chamboredon, Président-Exécutif d’ISAI.

A relire : Ces startups qui créent des conciergeries, en se greffant à l’économie collaborative

Mots clés : isai, Tripndrive