Actus
14 juin 2012

Un nouveau fonds pour les grandes écoles avec Pertinence Invest

PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER

Partant du constat que le contexte actuel est quelque peu en berne sur l’investissement et particulièrement pour l’amorçage avec la fin de la plupart des fonds d’amorçage régionaux et la baisse des financements par le capital risque (de – 25% en 2004 à -15% en 2010), une structure privée de valorisation de la recherche adossée à des Écoles et Universités se regroupent et lancent leur fonds : Pertinence Invest.

C’est une première en France (et espérons que ce soit un jalon qui indiquera la voie à d’autres acteurs) qui s’ancre dans une volonté d’accompagner les chercheurs sur les aspects financiers, technologiques et économiques pour une développement industriel. Ces 6 actionnaires/fondateurs : Adera (filiale de l’Institut Polytechnique de Bordeaux, de l’université de Bordeaux et de l’université de Pau), Arts (Arts et métiers Paristech), Centrale Innovation (écoles centrales de Lyon, Nantes et Marseille), INPG Entreprise (Grenoble INP), Insavalor (INSA de Lyon) et Transvalor/Armines (Mines Paristech) qui emploient quand même plus de 1200 salariés pour plus de 100M€ de chiffre d’affaires annuel et aident déjà plus de 40 startups issues de leurs laboratoires de recherche ont décidés de collaborer pour créer un fonds d’envergure pour épauler ses jeunes pousses.

Pertinence Invest va aussi permettre de compléter l’offre déjà proposée aux startups et de s’établir sur le territoire national pour des investissements allant entre 50 à 200k€ soit en amorçage soit avant un premier tour de table classique. Doté de près de 2M€, le fonds devrait investir dès son premier exercice dans 2 à 3 sociétés avant de prendre une dizaine de participations en 2015. Des investissements qui devraient s’orienter vers des entreprises se basant sur l’énergie, l’environnement, les matériaux, l’informatique…

D’autres écoles sont déjà intéressées pour intégrer Pertinence Invest et pourrait développer un maillage plus étroit, indépendant des autres acteurs institutionnels. La démarche peut être constructive et permettra en tout cas d’aider de nouvelles startups à prendre leurs envols.

Article écrit par Louis Carle
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER