Outils et conseils
13 septembre 2013
france industrielle

[Politique] Le gouvernement veut créer une nouvelle France industrielle en 34 projets

Arnaud Montebourg et François Hollande ont annoncés jeudi dernier un nouveau plan pour créer une « nouvelle France industrielle ». Un plan qui se déclinera sur 34 projets pour redynamiser la France et améliorer sa productivité et qui suscite déjà de nombreuses réactions.[hr]

C’est après un travail de plus d’une année conduit par le Conseil National de l’Industrie (CNI) que le gouvernement a choisi de définir 34 plans industriels pour relancer l’industrie française. Des plans définis par l’analyse des marchés étrangers en pleine croissance et des lacunes de la France dans ces différents secteurs.

3476384_5_a745_les-34-plans-sont-cibles-dans-4-secteurs-cles_88fadd2f5885f2b81df78e362b0ba035

34 objectifs qui veulent créer une place différenciante pour la France et qui devrait permettre à l’Etat d’occuper une place sur ces différents marchés. Des décisions qui ont toutefois suscités quelques réactions du côté des entrepreneurs qui considèrent ces annonces comme des fausses annonces insistant sur le fait que la création de 475000 emplois (comme prévu dans le plan) ne compensera pas les 750000 emplois industriels perdus ces dix dernières années.

Guillaume Cairou, Président du Club des Entrepreneurs, pointe également la complexité de financement du plan : « L’État contribuera à ces projets à hauteur de 3,5 milliards d’euros puisés dans les investissements d’avenir dont l’enveloppe est de 12 milliards d’euros. Il faut décrypter cette information. Qu’est-ce-qu’elle signifie ? Simplement, que les investissements initialement prévus sont réorientés vers l’industrie ! On se contente donc de revenir sur des annonces précédentes » ou du peu d’engagement du gouvernement pour améliorer la productivité française.