Maddyness

[Interview] Quels sont les projets de 99designs pour la France?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

[Interview] Quels sont les projets de 99designs pour la France?

Pepper Pepper Pepper
3 - trending  |  
Comments
Par Louis Carle - 07 octobre 2013 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Arrivée il y a tout juste un an en Europe, la plus grande place de marché au monde pour le graphisme, 99designs lance une nouvelle version de son site et ouvre trois nouvelles antennes en Belgique, Suisse et Autriche. Siham Belouadheh, responsable marketing France de 99designs, répond à nos questions sur les projets de la startup pour la France et des nouveaux projets de la plateforme.[hr]

Pourquoi s’être lancé sur le marché français des freelances?

C’était évident qu’il fallait se lancer en France. Près de 80% des PME françaises externalisent leurs activités en design graphique. Et pour nombre d’entre eux, il est difficile de trouver des services en création graphique de qualité à un prix abordable, surtout quand on manque de réseau dans ce domaine. Cela vaut aussi pour les startups qui ont des budgets serrés mais qui ont absolument besoin d’une identité visuelle pour communiquer auprès de leurs prospects, puis investisseurs.

Puis, quand on observe le nombre de freelances en France, c’est un marché en croissance exponentielle. On dénombre aujourd’hui plus de 250 000 freelances dans le secteur des services aux entreprises. Alors pour se faire sa place sur un marché concurrencé, le freelance a besoin, au delà du talent,  d’outils. 99designs permet depuis les quatre coins de la France de prospecter ses clients, car une fois qu’un graphiste a réalisé le logo d’un client, ce dernier reviendra naturellement vers lui pour décliner son identité sur des cartes de visite, papier en tête… Notre communauté de graphistes augmente de manière exponentielle car les avantages sont réels : on peut choisir parmi 2000 nouveaux projets par semaine, dans des secteurs très divers et surtout travailler de n’importe quel endroit.

Comment est-il perçu la France à l’étranger? L’exception culturelle française se confirme-t-elle?

Il est vrai que le système administratif peut s’avérer compliqué en France pour s’établir en tant que freelance. En revanche, Internet a fait tomber de nombreuses barrières et aujourd’hui, la grande différence entre un freelance français et américain par exemple, ne tient plus qu’au talent. Les plateformes comme 99designs ou Textmaster permettent en quelques clics d’être mis en relation avec des spécialistes du monde entier. Chez 99designs, notre mission est créer des ponts et de faire rencontrer de talentueux graphistes Français avec des clients se trouvant aux US, au Brésil ou en France aussi. Savez-vous que près de 70% des designers graphistes se trouvent en Ile-de-France et Rhône-Alpes ? C’est très difficile de s’établir en tant que graphiste dans les autres régions, mais c’est surtout un véritable casse-tête pour les entreprises locales à la recherche de leurs services. 99designs est une solution évidente pour les PME et startups.

Et c’est tout autant un outil de pointe pour les graphistes qui peuvent – depuis leur cuisine en Auvergne ou leur plage dans le Languedoc, sourcer leurs clients présents dans le monde entier. Je pense d’ailleurs à Yannick aka Dizzyline, qui depuis Montpellier traite avec des clients de New York, Miami, Chicago, Sydney et j’en passe ; et qui même installé à Paris, n’aurait jamais eu ces opportunités, c’est ce qu’il nous racontait à notre dernier Meetup en septembre. Finalement, ce qui est extraordinaire, c’est que nos graphistes français sont super à l’aise en anglais pour gérer leurs relations clients et  pour garder leurs clients anglophones sur le long terme.

Et ça, c’est une preuve qu’on est loin du cliché de notre mauvaise maitrise de l’anglais et que nos freelances s’adaptent aux nouvelles technologies et aux nouveaux modes de travail avec beaucoup de facilités.

Est-ce un marché stratégique pour 99designs?

La France est un marché plus que stratégique. Pour une startup américaine, se lancer sur les marchés UK ou Allemagne, ça reste plus ou moins simple – la culture anglo-saxonne faisant le lien. Mais arriver en France et réussir ici, c’est notre fierté car on peut seulement affirmer avoir conquis l’Europe quand on a réussit en France. C’est notre porte vers la conquête de l’Europe du Sud.

Nous voilà en France depuis 10 mois, le nombre de concours a déjà doublé et le nombre de designers francophones aussi. La France compte près de 80 écoles de design graphique, et notre sensibilité et vision du monde est très appréciée à l’international. Nombreuses sont aussi les PME françaises qui font appel uniquement à notre communauté de designers francophones pour ces raisons. Alors on a vraiment besoin d’être en France pour que nos graphistes de choc puissent répondre à des demandes de plus en plus nombreuses.

Quelles actualités pour 99designs? Y aura-t-il une présence de plus en plus forte sur l’hexagone?

Cette année a été une belle année pour nous et nos 240 000 designers. Nous avons passé la barre des 1,5 millions d’euros reversés tous les mois à notre communauté. Nous avons ouvert notre plateforme 1-to-1 afin de faciliter les projets graphiques hors-concours. Les designers peuvent envoyer leurs devis et factures directement à leurs clients qui leur soumettent des projets particuliers.

Puis, nous avons mis à disposition des agences de communication et marketing, qui utilisent nos services, des outils de travail adaptés à leurs besoins en confidentialité. Car la grande majorité des agences de communications font aujourd’hui régulièrement appel à des freelances.

Nos équipes produit et technique sont extraordinaires. Nous arriverons très certainement avec des nouvelles fonctionnalités l’an prochain et de nouveaux lancements pays. Cette année a été incroyable avec 6 nouvelles langues et 4 nouveaux bureaux en France, UK, Allemagne et Brésil. Notre avenir s’annonce radieux et notre équipe France s’agrandira certainement en 2014.

ndlr relire notre article sur les 10 sites à connaître pour trouver son freelance
Par

Louis Carle

07 octobre 2013 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge