Actus
11 octobre 2013
glowbl

[Finance] La startup Glowbl vise l’international et annonce avoir levé 713 000 euros

Glowbl, la startup qui propose un espace d’échange interactif dans le Cloud, vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 713 000 euros auprès de business angels et d’investisseurs privés. Un tour de table qui devrait lui permettre de déployer sa solution à l’international.[hr]

La levée de fonds, qui accompagne le lancement de la solution au public, compte parmi ses investisseurs des noms comme la famille Soula, industriels des biotechnologies, créateurs de  Flamel Technologies Inc, la seconde société française à entrer au Nasdaq et qui devrait permettre à la startup de se lancer à l’international.

La solution quant à elle permet à ses utilisateurs d’interagir avec les participants d’un espace d’échange gratuit en temps réel. Les utilisateurs communiquent sous forme de bulles visiophoniques mobiles qui évoluent et interagissent dans des espaces appelés « stages ».

[quote]« Avec Glowbl, nous passons à un nouveau type d’outils collaboratifs dont le potentiel et les usages dépassent les systèmes bien connus tels que Skype, Webex, ou Google Hangout. Indissociable du développement exponentiel des réseaux sociaux et des usages mobiles, Glowbl incarne la transformation en cours vers un Internet à visage humain » déclare  Mathieu Labey, fondateur de Glowbl[/quote]

Les « stages » peuvent ainsi être créé par n’importe quel utilisateur qui pourra y inviter un nombre illimité de contacts. Ils pourront donc échanger via chat ou vidéo, partager des contenus, visualiser les mêmes événements ou pages… Avec plus de 100 000 utilisateurs et avec une utilisation lors d’événements comme la conférence de Mediapart ou de Bill Clinton l’année dernière, la solution – qui s’intègre en plus aux réseaux sociaux traditionnels – vise aussi le BtoB.

Le business model reposerait quant à lui sur un modèle freemium, payant au delà d’un certain seuil de fonctionnalités. Le modèle semble quant à lui convaincre et l’équipe rassemble déjà plus de 14 personnes à Lyon.