Actus
15 octobre 2013
la cantine rennes

[Accompagnement] La Cantine numérique de Rennes met les petits plats dans les grands

La Cantine numérique de Rennes vient d’inaugurer un nouveau lieu baptisé « l’Annexe », soit 3 ans après l’ouverture de ses portes en octobre 2010. Gérée par une association de loi 1901, la Cantine de Rennes a été créée fin 2009. C’est donc la seconde Cantine de France après celle de Paris (gérée par Silicon Sentier). L’idée de nouveau lieu est de mieux accueillir et accompagner les nouvelles entreprises rennaises, au sein d’un espace de travail et de formations dédié..[hr]

La Cantine numérique de Rennes, c’est surtout plus de 200 événements par an (conférences, débats, présentations de prototypes…), et un Booster de startups. Territoire d’innovation, avec un fort héritage sur le domaine des Télécom, Rennes jouit d’un tissu startup et entrepreneurial fort. En effet, RegionsJobs, En Vivio ou encore Aladom sont des initiatives locales qui ont émergé à Rennes.

Ce Booster est actuellement composé de 5 startups (WeDoGood, GenerID, Fanatic Games, Plastic Rede et CoCourse), qui suivent le programme de la saison 2013/2014 (septembre à juin), programme qui repose sur le développement client, l’agilité et l’amélioration continue. Si le premier appel à candidature reposait sur des candidatures spontanées, Karine Sabatier, directrice de la structure, n’exclut pas de faire un recrutement thématique pour l’année prochaine.

La directrice indique également que les Cantines de France travaillent très souvent ensemble. En effet, toutes les Cantines ont fondé depuis un an le Réseau des Cantines et des Lieux Associés, réseau qui vise à partager les valeurs de Partage, Ouverture et Transmission, et qui s’inspire des espaces de coworking américains.

Preuve de dynamisme, la Cantine numérique rennaise lance une offre de formation locale, baptisée Webschool, avec 2 déclinaisons. La première, Webschool « culture numerique », prend le forme d’ateliers de 15 personnes maxi pour se former aux outils et à la culture web. Cela va de « Twitter pour les nuls » à « WordPress avancé » en passant par Photoshop, les réseaux sociaux, la MAO, etc. Les participants sont directement confrontés à la prise en main des outils.

La seconde déclinaison, Webschool pro, est une offre de formation profesionnelle pour les entreprises qui ne baignent pas dans le numérique mais qui souhaitent en acquérir la culture et les usages. Dans ce cas, l’offre est rythmée par des journées complètes de formation en variant les formats et en gardant un côté ludique dans la plupart des cas. Pour cela, l’équipe a conçu son propre jeu sérieux (serious game), qui s’appelle « who’s geek? », servant de supports à ces formations.