Maddyness

8 startups qui ont été lancées par des entrepreneurs sans co-fondateur

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

8 startups qui ont été lancées par des entrepreneurs sans co-fondateur

Pepper Pepper Pepper
291 - trending  |  
Comments
Par Louis Carle - 21 octobre 2013 / 00H00

A l'occasion d'une conférence organisée le 6 novembre par Maddyness et Leeaarn et soutenue par Orange et Microsoft, la rédaction dresse une liste de 8 startups lancées par des entrepreneurs(es) solitaires (qui ont pu être rejoint par la suite par des co-fondateurs). De Pastas Party à Meetic, créer une entreprise seul(e) est un défi relevé par de nombreux d'entrepreneurs de tous sexes qui témoigneront de leurs expériences, bonnes ou mauvaises, lors de ce premier Maddy Talk.

Premier épisode d’une série de conférences sur l’entrepreneuriat, le premier Maddy Talk prendra appui sur une série d’articles et d’interviews publiés sur Maddyness pour initier le débat et vous préparer au premier thème : « la vie sans co-fondateur ». La rédaction dresse une liste de 8 startups qui ont relevés avec brio ce défi et qui sont à l’origine de startups parmi les plus connues de l’écosystème : Pastas Party, Leetchi, WeLoveWords, Meetic, Envie de fraises, Restopolitan, Carnet de Mode et Blablacar.

Pastas Party

Créé en 2007 par Héloise Dion, Pastas Party a fait partie de la seconde saison de l’Accélérateur, qui a signé par la même occasion, sa première sortie via une revente de la startup à Meetic. Le premier site convivial de rencontres entre célibataires organise des centaines d’événements et des soirées dédiées et réunirait près de 100.000 célibataires au sein de sa communauté. Une belle réussite pour sa fondatrice qui est restée à sa tête.

Leetchi

Connaissez vous Leetchi, leader français de la cagnotte en ligne ? Très certainement. Une success story passée par l’incubateur HEC racontée par sa fondatrice, Celine Lazorthes dans les colonnes de Maddyness en mai dernier. Une interview qui revient sur l’histoire et les clefs du succès d’une entreprise dynamique qui chamboule le paysage du paiement en ligne depuis quelques années.

WeLoveWords

Créée en 2009 par Gregory Nicolaidis, la société WeLoveWords, compte 7 salariés et a récemment lancé un deuxième site, baptisé YouLoveWords pour tous les amoureux de contenus écrits : roman, poèmes, chansons ou autres textes. Une nouvelle plateforme à destination des annonceurs qui souhaitent bénéficier d’un modèle inédit de production de contenus écrits sur mesure et profiter de l’éclosion d’une nouvelle forme de créativité au service des entreprises, des agences, des industries créatives et des médias. Hébergée à la Pépinière 27, la startup a de beaux jours devant elles et a dévoilé un nouveau tour de table de 400 000 euros en mai dernier.

Restopolitan

Restopolitan est émetteur d’une carte de réduction restaurants. Les possesseurs d’une Carte Restopolitan bénéficient d’un repas offert à chaque fois qu’ils réservent dans l’un des restaurants partenaires. Une bonne opportunité à saisir pour les personnes qui se rendent régulièrement au restaurant. Fondée en 2009 par une petite fille de restaurateurs, Stéphanie Pelaprat, Restopolitan a levé plus d’un million d’euros auprès des grands noms de l’entrepreneuriat français.

Envie de Fraises

Envie de fraises est un site de mode pour femmes enceintes créé par Anne-Laure Constanza en 2006. Une ex startup revendiquant à ce jour habiller une femme enceinte sur 10 en France et qui a récemment levé entre 1 et 3 millions d’euros en septembre dernier. Une entrepreneuse qui a également lancé une autre entreprise : Scarlett, une ligne de vêtements pour femmes démarrant à la taille 44.

Carnet de Mode

Carnet de Mode est une plateforme française de financement participatif dans l’industrie de la mode et qui veut devenir une marketplace internationale consacrée aux nouveaux talents. Une startup ayant annoncée avoir lever un million d’euros auprès d’Elaia Partners et de quelques investisseurs externes comme Eric Pinot (SIA Group), Thierry Petit (Showroomprivé.com), Gaël Duval (Jechange.fr) ou Claude Rameau (Président Paris Business Angels). Un second tour de financement pour la startup lancée en 2011 par Arbia Smiti qui enregistre une croissance de plus de 50% par mois tout en ajoutant plus d’une trentaine de nouveaux créateurs mensuellement.

Blablacar

Blablacar, la société mère de Covoiturage.fr fondée par Frédéric Mazzella en 2004, continue son déploiement à l’international et est devenu en quelques années le leader européen du covoiturage. Après être passée sur des marchés comme ceux de l’Espagne, l’Angleterre, l’Italie, le Benelux et la Pologne entre 2009 et 2013, la PME s’est installée Outre-Rhin et est en passe d’être un des acteurs incontournables au niveau mondial d’un secteur en plein essor, l’économie collaborative.

Meetic

Fondée en 2001 par Marc Simoncini, le site de rencontres est devenu un des leaders de son secteur en Europe avec plus de 160 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2012 pour plus de 500 employés. L’ex-startup est aujourd’hui côtée en bourse et est dirigée par Alexandre Lubot, mais son fondateur a conservé plus de 7% des parts et reste un des investisseurs français les plus en vue, notamment via son fonds Jaïna ou des projets comme #cent1projets.

Envie d’en savoir plus et de nous rejoindre lors de ce premier événement organisé par Maddyness? Avec des invités surprises, un lieu splendide et un débat qui promet, les inscriptions se passent par ici, avec une promotion pour les premiers inscrits. 

Par

Louis Carle

21 octobre 2013 / 00H00
mis à jour le 25 avril 2018
Articles les plus lus du moment

“Tu dois choisir, c’est ton boulot ou moi”

Entrepreneurs
Par Thibo Mc Fly - 09H00dimanche 17 février 2019
Next

Les 5 clés pour bien choisir votre accompagnement (et votre mentor)

Business
Par Geraldine Russell - 09H00mardi 19 février 2019
Next

Micro-manager tue ! Comment s’en sortir ?

Entrepreneurs
Par Erwann Rozier - 18H25lundi 11 février 2019
Next

Pourquoi le scandale Huawei enflamme-t-il la diplomatie mondiale ?

Technologies
Par Geraldine Russell - 07H00vendredi 08 février 2019
Next

Wearables : la déferlante qui n’a jamais eu lieu

Innovation
Par Celine Deluzarche - 10H00mardi 19 février 2019
Next

Former les développeurs de demain, le casse-tête d’aujourd’hui ?

Innovation
Par Maddyness, avec Ionis Group - 10H00mardi 12 février 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge