Maddyness

[Finance] BIME lève 3 millions d’euros auprès d’Alven Capital et part s’installer à Kansas City

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

[Finance] BIME lève 3 millions d’euros auprès d’Alven Capital et part s’installer à Kansas City

Pepper Pepper Pepper
15 - trending  |  
Comments
Par Louis Carle - 22 novembre 2013 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

BIME, une startup qui édite une solution de cloud Business Intelligence, vient d’annoncer un premier tour de table de 3 millions d’euros auprès d’Alven Capital. Une levée qui devrait lui permettre de renforcer sa position en Europe et de tenter une implantation sur le continent américain.[hr]

BIME est une startup lancée en 2009 et qui se partage aujourd’hui entre Montpellier et Kansas City éditant un logiciel en mode SaaS. Un logiciel de Business Intelligence permettant aux utilisateurs de se connecter à quasiment toutes leurs sources de données, stockées en interne ou sur d’autres services cloud comme celui de Salesforce, Dropbox ou Google Analytics. Un bon moyen pour l’utilisateur d’analyser, visualiser des données et répondre à des situations en temps réel quelque soit le volume de données.

[quote] »Grâce à cette levée de fonds, (…) nous allons continuer à innover et à renforcer notre position de leader à l’échelle mondiale, en particulier sur le marché américain, en très forte croissance » commente Rachel Delacour, CEO de BIME[/quote]

Fonctionnant à la demande depuis n’importe quel navigateur (ordinateur, smartphone, tablette, etc.), la solution joue sur la simplicité face à ses concurrents qui nécessitent des infrastructures plus lourdes et coûteuses. La solution, qui veut transformer « le web dans sa globalité en un entrepôt de données connecté à BIME » s’adresse aux grands groupes comme aux startups et veut révolutionner l’offre de ce genre de services.

Le tour de table va permettre à la startup de consolider sa position, notamment via une installation à Kansas City avec une équipe de 7 personnes dédiées à la vente et des recrutements pour ses équipes à Montpellier. Elle compterait déjà parmi ses clients des références comme Shell, Microcred, Atlanta ou le Gouvernement Canadien.

Par

Louis Carle

22 novembre 2013 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos derniers articles

Fetch, le retour du phénix ?

Business
Par Jean-Charles Kurdali - 13H57jeudi 16 août 2018
Next

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge