Maddyness

[Finance] Stootie lève 420 000 euros et lance son vide-grenier instantané et géolocalisé

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

[Finance] Stootie lève 420 000 euros et lance son vide-grenier instantané et géolocalisé

Pepper Pepper Pepper
84 - trending  |  
Comments
Par Louis Carle - 15 janvier 2014 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Stootie, l’application sociale d’échanges géolocalisés, vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds de 420 000 euros. Une levée qui devrait lui permettre d’accélérer son développement et qui accompagne le lancement d’un nouveau service : son vide-greniers.

Fondée en 2011, la startup veut faciliter la mise en relation, en temps réel, entre particuliers lorsqu’ils ont besoin d’aide, d’un conseil ou d’un objet. L’application est gratuite et disponible sur toutes les plateformes et revendique la place de leader en France sur les applications de services entre particuliers et de pionnier dans le secteur émergent – et à la mode – de l’économie collaborative.

Depuis son lancement officiel en juin 2012, Stootie aurait réussi à agglomérer une communauté de plus de 55 000 membres pour plus de 2 millions d’euros échanger entre utilisateurs via des services comme de l’aide pour un déménagement, réparer son ordinateur, etc. La jeune pousse annonce également le lancement d’une nouvelle fonctionnalité « vide-greniers » qui permettra de voir en temps réel ce qui est disponible en troc, dons ou en vente autour de chez soi. Une évolution que Jean-Jacques Arnal, fondateur de Stootie, explique « nous avons réalisé que près de 40 % des demandes concernaient des achats ou des ventes d’objets, un besoin qui entraîne cette évolution majeure de Stootie« .

[quote] »Stootie, c’est Twitter qui rencontre un site de petites annonces » déclare Jean-David Blanc, fondateur d’AlloCiné[/quote]

Le tour de table de 420 000 euros a été quant à lui réalisé auprès d’investisseurs privés dont font partie Jean-David Blanc (fondateur AlloCiné), Xavier Niel (fondateur Free), Pierre-Olivier Desplanches (directeur d’investissement du fonds Carlyle) ou Stéphane Egnell (Exane BNP Paribas). La levée devrait permettre à la startup d’accélérer son développement, dans un premier temps en région parisienne avant de partir à la conquête de l’hexagone.

Par

Louis Carle

15 janvier 2014 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge