Actus
16 janvier 2014
mindie app

[Finance] Mindie lève 1,2 million de dollars pour « devenir le MTV de l’ère mobile »

Mindie, l’application iPhone qui veut permettre de partager sa vie en musique, fondée par Stanislas Coppin, Grégoire Henrion et Clément Raffenoux vient d’annoncer la finalisation d’un tour de table d’1,2 million de dollars. Un tour de table réalisé dans la Silicon Valley pour la startup française qui voit déjà plus loin.[hr]

L’application iPhone veut permettre à tous de partager sa vie en musique, en choisissant sa chanson et en capturant la vidéo pendant que la musique se joue. « Pour nous la musique est à la vidéo ce que le filtre d’instagram est à la photo. La musique permet de raconter une histoire. Elle permet de libérer l’utilisateur et de créer facilement des vidéos intéressantes à partager avec ses amis » précisera Stanislas Coppin, un des co-fondateurs de l’application, qui recevrait déjà des « Mindies » des quatre coins du monde.

[quote]« Pour nous la musique est à la vidéo ce que le filtre d’instagram est à la photo » Stanislas Coppin, co-fondateur Mindie[/quote]

L’application mobile, créée pendant les études des fondateurs aux Beaux-arts de Paris et Epitech, a rapidement recherché des fonds pour développer son activité. Une recherche aussi rapidement arrêté devant le peu d’appétence des investisseurs français qui reprochent l’absence de « business model » de l’application. Les fondateurs se tournent alors vers les États-Unis pour leur recherche de fonds, avec succès cette fois.

C’est en effet tout juste un mois après leur arrivée au sein de la Silicon Valley que l’application a réussi son pari et levé plus d’un million de dollars auprès d’investisseurs reconnus, ayant investis dans Instagram, 9gag, Facebook, Uber, Twitter. Mindie compterait ainsi parmi ses investisseurs SV angel, Dave Morin (CEO de Path), Lower Case Capital, Troy Carter (ex manager de Lady Gaga), Pete Cashmore (CEO de Mashable), Nick D’Aloisio de Summly et l’application est actuellement utilisé par certaines personnes influentes comme Jack Dorsey de Twitter ou Ashton Kutcher.

Avec l’aide de ces investisseurs et de ces nouveaux fonds, ce tour de table devrait permettre à Mindie de se développer et d’aider à concrétiser le rêve de ses fondateurs : « devenir le MTV de l’ère mobile« .