Maddyness

[Interview] 10 accélérateurs du monde entier s’associent et lancent l’Erasmus pour les startups

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

[Interview] 10 accélérateurs du monde entier s’associent et lancent l’Erasmus pour les startups

Pepper Pepper Pepper
33 - trending  |  
Comments
Par Louis Carle - 30 janvier 2014 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Le Loft 50 Partners – un accélérateur parisien lancé par un réseau de business angels – vient d’annoncer le lancement d’un programme international d’accompagnement, baptisé Startup Exchanges, réunissant des accélérateurs du monde entier, dont 10 sont à l’origine de l’initiative à savoir: Elevator (Tel Aviv), Chinaccelerator (Shangai), Startupbootcamp (Berlin), Level39 (Londres),50 Partners (Paris), FounderFuel (Montréal), Execution Labs (Montréal), Launch Academy (Vancouver), Hubbog (Bogota), et Startup Chile (Santiago).[hr]

Kayla Roark Guiot-Bourg, manager au sein de l’accélérateur 50partners, répond aux questions de la rédaction sur les raisons de ce programme et l’ambition du Loft pour celui-ci.

Pourquoi avoir mis en place un tel programme?

L’objectif est de permettre aux startups visant un déploiement international d’établir un premier contact au plus proche de l’écosystème. Les startups sélectionnées pour ce programme se verront offrir pour une période d’un mois un bureau gratuit ainsi que des introductions auprès des principaux acteurs du marché local.

Combien de startups pourront partir à l’étranger?

Aujourd’hui, avec l’intégralité des incubateurs partenaires, nous pouvons accompagner 50 startups à la découverte d’un nouveau marché.

Y aura-t-il un traitement particulier pour celles venant en France? Comment les préparer à notre marché?

Il y aura des particularités pour chaque pays et des differences dans chaque marché. C’est précisement pour cette raison que les accelerateurs et incubateurs locaux ont la meilleure position pour offrir un « soft-landing » et acceuillir les startups dans leur ecosysteme local. Ils sont ainsi présents au coeur de l’écosystème local, accompagnés d’un réseau de mentors, d’investisseurs, et d’entrepreneurs. Ils pourront dès lors profiter d’une exposition accrue au sein de lécosystème, notamment avec les meetups sur place.

Un mois est-il suffisant pour tenter une première approche de nouveaux marchés?

Un mois est un bon avant goût pour une startup qui veut se lancer à l’étranger. L’objectif est d’accélerer cette intiation dans le nouveau pays avec de l’aide et de l’accompagnement sur place. Cette période permet aux startups de créer des premiers contacts et de decouvrir le potentiel du nouveau marché.

Combien de pays visez-vous au total?

Nous esperons être presents dans le monde entier car l’union fait la force, afin de creer le maximun d’opportunités pour les startups. Aujourd’hui nous lançons ce programme avec 10 membres fondateurs, mais ce n’est qu’un début. Startup Exchanges accueillera par cooptation les nouveaux accélérateurs et incubateurs souhaitant faire profiter leurs startups de cette opportunité.

Par

Louis Carle

30 janvier 2014 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos derniers articles

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge