Maddyness

[Finance] La startup toulousaine Lymo boucle une levée de 500 000 euros sur WiSEED

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

[Finance] La startup toulousaine Lymo boucle une levée de 500 000 euros sur WiSEED

Pepper Pepper Pepper
15 - trending  |  
Comments
Par Etienne Portais - 03 février 2014 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

La startup toulousaine Lymo vient d’annoncer une levée une fonds de 500 000 euros, réalisée directement sur la plateforme de equity-crowdfunding WiSEED. Un tour de table qui marque une étape importante dans le développement de la jeune pousse, impliquée sur le secteur du crowdfunding immobilier.[hr]

Leader européen sur son marché, Lymo revendique des résultats très encourageant pour son activité de souscription immobilière. En moyenne, les campagnes mises en ligne sur le site, ont dépassé de 20% leurs objectifs, prouvant ainsi l’intérêt des particuliers souhaitant investir pour l’achat de terrain ou construction de logements. Cette levée de fonds est la deuxième plus grosse levée de fonds participative dans le secteur du crowdfunding en France après celle de WiSEED, réalisé sur leur propre plate-forme.

Le principe de la plateforme est simple: plusieurs personnes peuvent se regrouper et permettre le financement d’une construction afin de la vendre et en retirer les bénéfices. Un procédé qui présente différents avantages comme l’accessibilité (la participation est possible à partir de 1000 euros), un retour sur investissement rapide (12 à 18 mois en fonction du projet), la rentabilité (10% en moyenne par an) et présente un faible risque. En effet, l’investissement est contre-garanti par l’acquisition d’un bien immobilier.

[quote] »Grâce à cette levée de fonds, Lymo.fr va pouvoir poursuivre son développement, consolider son positionnement de leader au niveau européen et ouvrir le financement de 10 nouveaux projets en 2014 et le double en 2015. Cette levée va accompagner notre forte croissance : toutes nos collectes ont été sur-souscrites de 20% en moyenne en 2013« , précise Jean-Baptiste Vayleux, co-directeur général[/quote]

Par

Etienne Portais

03 février 2014 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos derniers articles

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge