Actus
14 février 2014

[Finance] 1 million d’euros levés par Ecoat pour une nouvelle forme de peinture « verte »

Ecoat vient d’annoncer avoir bouclé un tour de table d’un million d’euros auprès de Paca Investissement. Une levée qui devrait lui permettre de développer son activité et de passer au stade de la production industrielle de son produit, une nouvelle forme de peinture « verte ».[hr]

Fondée en 2011 par deux anciens du groupe Rohm et Haas (Olivier Choulet et Pierre Chevalier), Ecoat a développé des technologies permettant de remplacer certains composants des revêtements par des produits d’origine végétale. Un produit qui devrait aider les producteurs de peintures à se conformer aux futures réglementations en cours de discussion. La startup basée à Grasse a ainsi mis au point un mécanisme de séchage des peintures particulier dans lequel ils ont introduit via une formulation des molécules des particules d’origine végétale qui s’activent après l’application de la peinture et qui améliorent la durabilité du revêtement.

Voulant commercialiser une gamme de produits biosourcés dans les prochains mois, la jeune pousse compte déjà une dizaine de personnes dont neuf chercheurs. La startup est installée dans la pépinière d’entreprise Innovagrasse et vient donc d’annoncer son deuxième tour de table d’un million d’euros auprès de Paca Investissement, fonds de co-investissement créé par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur avec le soutien financier de l’Europe (Feder), CPG et Starquest Capital, pour tenter de soutenir son ambition de devenir un acteur moteur de la « chimie verte » en France.

En deux ans d’existence, la startup aurait réalisé près d’un million d’euros de chiffre d’affaires et veut aujourd’hui accélérer son développement notamment via l’investissement industriel et l’accroissement de sa capacité de recherche sur la région Paca. Elle a d’ailleurs déjà été récompensé par deux prix : le prix ChemStart’Up et le prix MIT décerné à son directeur R&D : Matthieu Sonatti.