Maddyness

[Finance] La psychologie entrepreneuriale, méthode atypique du fonds Starquest

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

[Finance] La psychologie entrepreneuriale, méthode atypique du fonds Starquest

Pepper Pepper Pepper
81 - trending  |  
Comments
Par Etienne Portais - 18 mars 2014 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Dans un métier où Excel et les statistiques ont tendance à prendre le dessus, Starquest Capital met l’accent sur le critère humain. Il font d’ailleurs appel, et sont les seuls dans leur domaine à le faire, à un spécialiste de la psychologie entrepreneuriale, en la personne de Matthieu Langeard, contributeur régulier sur Maddyness. La rédaction a souhaité en savoir plus et vous propose le témoignage du seul fonds d’investissement qui utilise la psychologie entrepreneuriale auprès des fondateurs de sociétés. Starquest Capital a par exemple soutenu financièrement des sociétés comme Proxipi, Autopink ou encore Seareka.[hr]

Présentation du fonds: effectif, montant à investir, domaines, historique

Starquest Capital est un fonds de capital innovation créé en 2008 par Arnaud Delattre et Emmanuel Gaudé, tous deux passionnés par les aventures entrepreneuriales. Leur expérience aux côtés d’entrepreneurs, leur a montré que les meilleurs outils ne sont ni les plus beaux tableaux Excel ni les plus beaux business plans mais une analyse centrée sur la valeur stratégique du projet et la personnalité de l’entrepreneur.

Après 6 années à suivre cette approche, nous sommes devenus le deuxième fonds français en nombre d’opérations, nous en réalisons une trentaine par an. Nous finançons actuellement 74 PME avec un ticket moyen de 300 000 euros. Nous sommes multi-sectorisés mais avons une affinité particulière pour le web et le green qui représentent près de la moitié de notre portefeuille. Depuis 2008, l’équipe s’est agrandie et nous sommes désormais six à vivre l’aventure.

Pour un fonds d’investissement, quelles sont les qualités requises pour un entrepreneur?

Avant tout sa capacité à développer une vision fortement créatrice de valeur sur un marché donné, puis à en garantir une excellence de tous les jours dans l’exécution concrète. Ce qui signifie sa capacité à s’entourer rapidement de compétences complémentaires, à déléguer, à faire confiance. Puis sa résilience lorsque le marché résiste et son agilité lorsqu’il faudra inventer une nouvelle direction pour le business (les meilleures réussites sont souvent des changements de trajectoires).

Son aptitude à collaborer avec ses actionnaires détermine également la fluidité de son développement, surtout lorsque celui-ci est très rapide.

[quote]A relire: [Tribune] Pourquoi l’esprit de fête est-il un facteur-clé de succès pour les entrepreneurs ?[/quote]

Est-ce que la prise en compte de la psychologie entrepreneuriale améliore les retours sur investissement?

En mettant l’humain au cœur de notre système, pas simplement comme un argument marketing mais en essayant d’appliquer plusieurs critères différenciants d’analyse comportementale, nous avons la prétention de dire que nous nous trompons moins que les autres acteurs de la place.

Nous n’avons pas encore fait de sorties mais au regard de notre taux de défaillance historiquement bas (5 sociétés sur les 74) nous sommes convaincus que la prise en compte de la psychologie entrepreneuriale est le principal levier du succès des startups que nous accompagnons. Des éléments comme la convergence entre la trajectoire de vie et le projet, la capacité à bousculer les normes, briser les lignes ou la sincérité sont des facteurs clés que nous tentons d’apprécier chez les entrepreneurs que nous accompagnons.

[quote]A relire: [Tribune] En cours de levée de fonds? Osez parler de vous et mettez de l’humain[/quote]

Avez-vous une anecdote à raconter?

Un des nos seuls échecs cinglants, quelques mois après notre entrée au capital, est le seul deal dans lequel sont intervenus des fonds d’investissement renommés déjà présents au capital (et qui réinvestissaient à nos côtés), les meilleurs avocats de Paris, des auditeurs de premier plan et un leveur de capitaux également incontestable. Nous avons eu la faiblesse de prendre ceci comme une accumulation de sécurités et avons dérogé à nos propres méthodes.

Pour finir sur une note positive, c’est un dossier d’amorçage que nous avons refusé une première fois avant de finalement s’engager et qui est aujourd’hui une de nos plus belles pépites. Il faut savoir appliquer à soi-même ce que l’on demande aux entrepreneurs : rien n’est jamais définitif.

Crédit Photo: Shutterstock

Par

Etienne Portais

18 mars 2014 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge