Actus
8 avril 2014
sailsharing

[Finance] SailSharing, le AirBnb du bateau, clôture une levée de 150 000 euros sur Anaxago

En 2011, alors qu’il cherchait à réserver un bateau pour un groupe d’amis en plein mois d’août dans le port de Bandol, Olivier Guiraudie a eu l’idée de mettre en place une plateforme de mise en relation pour que tout le monde soit gagnant: et si ces bateaux étaient loués plutôt que de dormir au port? Cette levée de fonds de 150 000 euros, réalisée sur la plateforme de crowdfunding, va permettre d’améliorer le site et d’accélérer le développement de la startup.[hr]

Sailsharing est né d’un constat assez simple: un bateau navigue seulement 15 jours par an en moyenne, et il coûte cher à son propriétaire. Alors pourquoi ne pas le louer le reste du temps ? Sailsharing est donc un site de location de bateaux entre particuliers, qui permet aux propriétaires de couvrir leur frais d’usage, et aux locataires de naviguer moins cher.

Olivier Guiraudie est le fondateur et le CEO de Sailsharing, qui compte aujourd’hui 150 bateaux référencés (voiliers, moteurs et catamarans), dans 60 ports. C’est un passionné qui a un temps été formateur de moniteurs de voile habitable au Glénan. Avant de créer Sailsharing, il occupait un poste de directeur du reporting social du Groupe Veolia Environnement. Caroline Gaudy est skipper et fondatrice d’une école de voile à La Rochelle, elle a rejoint Sailsharing en janvier 2013 pour prendre en charge le développement commercial, suivi de Romain Dalongeville (diplômé du Celsa), qui s’occupe du marketing et de la communication.

La startup propose une formule où les propriétaires sont libres de louer à leur guise, tout en étant accompagnés par le site. Ils choisissent le prix et les périodes de location de leur bateau, SailSharing assure leur bateau durant les locations, garantit le paiement et valorise au maximum leurs annonces.

Du côté des locataires, SailSharing propose des bateaux en moyenne 30% moins chers que chez les loueurs classiques. Mais ils ont aussi sur le site des bateaux qui sortent des sentiers battus, avec par exemple des bateaux « de collection » introuvables chez les autres loueurs. Agissant comme un apporteur d’affaire, le business fonctionne selon une commission de 15% sur les locations et l’inscription est gratuite.

[quote] »Notre meilleure anecdote? La première location sur le site, tout simplement. C’était l’été dernier à La Rochelle et pour seulement 15€ de CA. Et pourtant un grand bonheur, car c’est d’un coup des mois de travail qui se concrétisent. Je vous rassure d’autres locations ont succédé depuis », précise Olivier Guiraudie[/quote]