Actus
24 avril 2014
smart angels

[Finance] La plateforme de crowdfunding SmartAngels lève 1 million d’euros

Créée en 2012 par Benoit Bazzocchi, La startup SmartAngels vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de  1 million d’euros auprès des Elaia Partners, XAnge (filiale de la Banque Postale) et Idinvest. 12 business angels participent également au tour de table, parmi lesquels on retrouve Xavier Niel, Jacques-Antoine Granjon, Marc Simoncini, Pierre Kosciusko-Morizet ou encore Pierre Krings et Olivier Mathiot.[hr]

Dans le dernier dossier « les 100 startups où investir » proposé par Challenges tous les ans, un focus avait été fait sur ce « phénomène économique devenu davantage qu’une niche fiscale ». Aux côtés de plateformes comme Anaxago (qui vient de faire rentrer l’Accélérateur à son capital) ou encore Wiseed ( qui a annoncé une levée de fonds de 1 million d’euros en mai 2013), SmartAngels participe à cet élan du « Tous investisseurs ». Cette levée de fonds va permettre à la jeune pousse de doubler ses effectifs (développeurs, analystes et webmarketers), actuellement composés de 5 personnes, d’ici la fin de l’année 2014. L’international est également au programme, avec comme objectif de conquérir l’Europe. A ce jour, plus de 4 millions d’euros ont été récoltés via la plateforme SmartAngels auprès de plus de 500 investisseurs.

[quote]A relire: 12 sites pour financer sa startup grâce au crowdfunding[/quote]

SmartAngels propose une plateforme de crowdfunding où les entrepreneurs peuvent ouvrir le capi.tal de leur société à toutes les personnes qui souhaitent investir, à la différence des modèles de dons comme KissKissBankBank ou ceux du prêt entre particulier comme Pret d’Union. Un secteur auquel Fleur Pellerin avait apporté une simplification des procédures auprès de l’AMF (passant d’un document de 200 pages à quelques pages), ainsi que la possibilité pour tous les particuliers, d’investir jusqu’à 1 million d’euros par projets, qu’ils soient portés par des entreprises ou des particuliers.

[quote]« La France a clairement pris un temps d’avance et les plateformes françaises ont désormais le potentiel de devenir des leaders européens du financement participatif » explique Benoit Bazzocchi[/quote]

SmartAngels sélectionne des jeunes entreprises innovantes recherchant des capitaux pour leur premier ou second tour de table, compris entre 300 000 et 1 million d’euros. A titre d’exemple, Sejourning, le Airbnb français, avait réussi à lever 300 000 euros en 2013