Actus#Infographie
11 juin 2014

Recruter ou se faire recruter sur les réseaux sociaux, bonne ou mauvaise idée ?

Qui dit nouvelles technologies dit aussi nouvelles méthodes. Quand la société évolue, il est important pour les recruteurs d’évoluer en même temps qu’elle. Cela signifie, changer sa manière de chercher du travail (ou de recruter) et peut-être espérer de se faire recruter (ou recruter) par le biais des réseaux sociaux. Avis aux plus réfractaires : cette infographie réalisée par Talenteo va sûrement vous faire changer d’avis. [hr]

Les réseaux sociaux, ça prend du temps : FAUX

Détrompez-vous, les réseaux sociaux ne prennent pas tant de temps que ça, 20 minutes par semaine sont même suffisantes pour être totalement efficace. Il suffit d’utiliser les bons outils comme Google Alertes (ou Mention?) associé à Buffer. Le premier vous permet de retrouver toutes les actualités en rapport avec le mot-clef que vous souhaitez et le deuxième de relayer l’information et de la planifier dans Buffer au jour et à l’heure de votre choix. Et sur le compte que vous voulez, Faceboook, Twitter ou Linkedin.

Les réseaux sociaux sont une tendance : FAUX

Les réseaux sociaux l’ont prouvé depuis l’arrivée de Facebook en 2007, ce ne sont plus une simple mode mais des outils qui font partie intégrante de la vie de chacun. Certains restent contre et ne démordent pas, mais être présent sur un réseau social, permet (à défaut d’être recruté) d’entretenir son réseau professionnel. Et lorsqu’on sait que la plupart des entreprises l’utilisent dans leur stratégie de communication, ce n’est pas anodin.

Tous les jours, il y a un nouveau réseau social : VRAI et FAUX

En effet, une multitude de réseaux sociaux font leur apparition tous les jours, mais ce n’est pas une raison pour s’inscrire à tous. Selon vos besoins, vous pouvez privilégier un réseau plutôt qu’un autre. Par exemple, si vous avez le temps, que vous aimez les réseaux sociaux et que vous cherchez du travail, vous pouvez choisir d’être principalement actif sur Linkedin, Twitter et Doyoubuzz. Ou si en tant que recruteur vous souhaitez que votre canal de sourcing principal soit les réseaux sociaux, vous pouvez être présent partout.

Il faut travailler dans la comm’ ou être cadre pour se faire recruter : FAUX

Il est vrai que ce sont les premiers à avoir utilisé ces outils pour leur réseau professionnel, mais aujourd’hui toutes les professions y ont leur place. Si l’on prend l’exemple de Viadéo ou de Linkedin, tous les secteurs y sont représentés, notamment à travers des groupes où les professionnels d’un métier peuvent échanger, partager et discuter. On peut y trouver les professionnels de la banque, des comptables, mais aussi les meilleurs ouvriers de France ou les secrétaires-assistantes.

Crédit photo : Shutterstock