Maddyness

#Informatique: Les 10 idées reçues que l’on peut avoir sur le code

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

#Informatique: Les 10 idées reçues que l’on peut avoir sur le code

Pepper Pepper Pepper
2031 - trending  |  
Comments
Par Juliette Raynal - 20 juin 2014 / 00H00 - mis à jour le 11 mars 2018

Frédéric Bardeau et Nicolas Danet, co-auteurs du nouvel ouvrage Lire, écrire, compter, coder, décodent, dans cette tribune, la liste des idées reçues sur l’apprentissage de la programmation informatique. Les auteurs offrent par ailleurs 6 exemplaires de leur ouvrage. Si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à vous rendre en fin d’article pour participer au concours mis en place par la rédaction.


1. Le code c’est pour les ingénieurs : Pas besoin d’être un expert, d’être bon en maths ou d’avoir un diplôme bac +5 pour écrire ses premières lignes de code. Au contraire, les “littéraires” (si cette distinction a encore du sens) s’y retrouveront tout aussi bien. La preuve ? Certains inventeurs de langages de programmation étaient à la base… des linguistes !

2. On apprend à coder à l’école, dans le secondaire ou à l’université : C’est vrai, les universités et des écoles spécialisées proposent des parcours dédiés à l’informatique. Mais ce n’est pas la seule voie possible ! Des formations alternatives existent, pour tous les âges et pour tous les niveaux. Que ce soit en ligne, avec la plateforme Codecademy par exemple, ou dans de nouveaux lieux d’apprentissage comme Simplon.co ou L’École 42, propulsée par Xavier Niel.

[quote]A relire: Perdu dans le code? Retrouvez 12 sites pour apprendre le développement web[/quote]

3. Apprendre à coder c’est encore plus dur que le chinois : Encore faux (même si, pour être honnête, on n’a pas vraiment essayé le mandarin). Apprendre à programmer c’est passer par certaines étapes et chacune d’elle permet de réaliser des choses concrètes. Certains langages plus récents sont mêmes très proches du langage que l’on parle tous les jours et permettent ainsi de se familiariser rapidement avec la programmation. Le code est une langue oui, mais pas plus difficile que les autres.

4. Coder, c’est pas amusant : Erreur ! Il est possible d’apprendre à coder en jouant ou pour résoudre des problèmes ludiques. De nombreuses formations et outils sont là pour les enfants mais aussi pour les adultes, pour apprendre à coder tout en s’amusant. Prenez l’exemple de Scratch. Dédié à tous les utilisateurs de 7 à 77 ans, ce logiciel mis au point par une équipe du MIT Media Lab aux États-Unis propose de créer de petits jeux vidéo à partir de concepts informatiques très simples. Jetez également un œil aux visages ravis des enfants qui apprennent à programmer des robots au Kids Coding Club !

5. Savoir coder, c’est un don à la naissance : Non ! Des génies de l’informatique ça existe bien sûr mais il n’y en a pas plus pour les ordinateurs que pour la cuisine. Il est tout à fait possible d’apprendre à programmer sur le tard. Le code est, par ailleurs, un formidable outil pour donner forme à ses idées, quelles qu’elles soient, sans lien avec le QI ou le niveau d’études.

6. Le code c’est “un truc de mec” : Malheureusement, c’est vrai qu’il y a plus de développeurs que de développeuses. Mais il n’y a pas de raison que cela continue ! Des initiatives comme Rails Girls, Girlz In Tech ou Les Duchesses, par exemple, regroupent des filles et des femmes qui s’adonnent à l’informatique.

[quote]A relire: #Entrepreneuriat: Geekettes et Girls in Tech, 2 réseaux qui se mobilisent en faveur des femmes[/quote]

7. Pas besoin de savoir coder, il suffit de savoir utiliser un ordinateur : Apprendre à coder, c’est un peu comme apprendre à écrire une fois que l’on sait lire. L’information, les outils que nous utilisons fonctionnent grâce au code. Si nous voulons pouvoir les comprendre et pouvoir agir véritablement, créer, il faut comprendre le code. “Programmer ou être programmé”, selon les mots de Douglas Rushkoff, essayiste américain spécialiste des nouvelles technologies et connu pour son engagement pour l’open source. Programmer ou apprendre ce qu’est la programmation, c’est arrêter de consommer la technologie, c’est reprendre la main.

8. Le code, il n’y en a que dans les ordinateurs : Oui, mais des ordinateurs, il y en a partout ! Nos téléphones portables sont des ordinateurs dont la puissance de calcul est équivalente à celle nécessaire pour envoyer les premiers hommes sur la Lune. Autant dire que du code, notre quotidien en est rempli, de Google aux circuits électroniques de nos voitures, bientôt nos frigos, nos vêtements…

9. Tout le monde devrait savoir coder : non, ce n’est pas nécessaire mais avoir les bases oui car se faisant on comprend mieux le monde numérique qui nous entoure, on est acteur au lieu de subir et en plus c’est amusant.

10. Pas besoin de savoir coder pour trouver du travail : Savoir coder peut représenter un véritable avantage sur le marché de l’emploi et plus particulièrement dans un contexte où la pénurie de développeurs et couplée à une digitalisation de nombreux métiers… On peut donc être un boulanger qui code, un médecin qui réalise des applications pour ses patients ou encore un professeur qui se sert de la programmation dans ses cours de géographie…


Pour tenter de remporter 1 des 6 exemplaires mis en jeu, il suffit de répondre à la question ci-dessous, en commentaire de cet article. Un tirage au sort déterminera les gagnants, qui recevront un mail de la rédaction. Le tirage au sort aura lieu mardi 24 juin à 17 heures.

[quote]De quelle école de code, Frédéric Bardeau est-il le co-fondateur?[/quote]

MAJ: Le concours est maintenant terminé, bravo à Bruno, Hugues, Emma, Pauline, Frédéric et Jessica pour leur participation. D’autres concours à venir sur Maddyness.


Crédit Photo: Shutterstock

Par

Juliette Raynal

20 juin 2014 / 00H00
mis à jour le 11 mars 2018
Articles les plus lus du moment
Nos derniers articles

Entrepreneur·e·s, comment mieux gérer votre temps ?

Entrepreneurs
Par Mickaël Cabrol et Hubert Reynier - 21H00lundi 18 novembre 2019
Next

Que font les fonds : le portrait d'Experienced Capital

Finance
Par Iris Maignan - 17H00lundi 18 novembre 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge