Maddyness

La startup franco-belge Djump lève des fonds et souhaite s’ouvrir à Lyon

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

La startup franco-belge Djump lève des fonds et souhaite s’ouvrir à Lyon

Pepper Pepper Pepper
9 - trending  |  
Comments
Par Etienne Portais - 15 septembre 2014 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

Basée à Bruxelles et à Paris, la startup Djump.in a récemment annoncé avoir réussi une seconde levée de fonds, auprès de LeanFund. Le montant de ce tour de table n’a pas été dévoilé, puisque des discussions sont encore en cours avec d’autres investisseurs, pour un bouclage définitif d’ici quelques mois.


Lancé en juin 2013 à Bruxelles et septembre 2013 à Paris, Djump.in met en relation des chauffeurs et des passagers à la recherche d’un transport, pour de la courte distance citadine. Un modèle qui a déjà fait ses preuves puisque des acteurs comme Uber ont déjà lancé ce genre de service il y a quelques mois (service baptisé UberPop), et que Djump est déjà bien implanté dans les capitales française et belge.

Ce nouveau genre de co-voiturage urbain apporte une alternative supplémentaire aux services de taxis et VTC, dont les réglementations seront amenés à évoluer dans les prochains jours. En effet, la loi relative aux taxis et aux voitures de transport avec chauffeur, basé sur le rapport de Thomas Thévenoud, effectue un second passage en commission le 18 septembre prochain. Djump, dont le modèle repose sur la prise de commission sur les transactions entre particuliers, n’est pas encore passé en payant, mais devrait le faire d’ici quelques temps après avoir testé d’autres schémas de rémunération.

Cette levée de fonds devrait permettre l’arrivée de nouvelle fonctionnalités sur la partie produit, mais également l’ouverture d’une nouvelle ville : Lyon. Ce troisième point d’activité est pour les 4 co-fondateurs (Tanguy Goretti, Anissia Tcherniaeff, David Jeusette et Alexis Marcadet) un nouveau défi en cette rentrée scolaire 2014. Pour la petite histoire, le service Djump est né à la suite de l’aventure Djengo – une plate-forme de covoiturage en Belgique – qui avait annoncé un premier tour de table de 500 000 euros en avril 2012. Alors que Djengo reste actif au sein d’une nouvelle structure, Djump a pour ambition de se développer à l’international rapidement.

Les équipes de Djump, actuellement composées d’une dizaine de personne, souhaitent accélérer la croissance de leur application, téléchargée plus de 45 000 fois. La communauté de 500 conducteurs activés (chiffre du mois d’août 2014), bénéficie d’une couverture média très importante (TF1, France TV…), accentuant considérablement les indicateurs clés de Djump.

Par

Etienne Portais

15 septembre 2014 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge