Actus#MaddyFeed
19 septembre 2014

Pourquoi les services de VTC vont dominer les taxis (et pas l’inverse)

Chaque semaine, Maddyness reprend dans sa revue de presse l’actualité startups qui a retenu l’attention de la rédaction dans la presse. Si vous n’avez rien suivi de la semaine, pas de panique, tous les éléments importants sont sur Maddyness et dans la revue de presse.


startup

How quitting my corporate job for my startup dream f*cked my life up

A life packed in a suitcase. A consulting life where you miss out on everything and everyone in life, except Excel spreadsheets. A fancy business life we are taught to be ideal slaves of, at top business schools whose degrees we are proud to hold.

(Medium)

agence com startup

Et si les agences de com devenaient aussi des startups ?

L’hybridation des métiers et des secteurs économiques est en plein essor. Alors pourquoi les agences de communication fortes de leurs expertises ne pourraient-elles pas se lancer dans le commerce ?

(Influencia)

wifi startup

Echange déchets contre wi-fi gratuit 

L’opérateur mobile n’est pas dupe et pour motiver les estivaliers qui n’ont pas forcément envie de quitter leur serviette pour ratisser le sable d’ordures, il s’est servi d’un besoin devenu essentiel : le wifi, cette denrée rare à la plage. Ainsi pour servir une cause écologique, Tunisie Télécom allie technologie et responsabilité. La société a proposé un compromis en convertissant chaque kilo de déchets ramassés par des kilobytes d’Internet Mobile.

(L’ADN)

vtc

Pourquoi les services de VTC vont dominer les taxis

Deux études américaines démontrent la supériorité d’un modèle de transport alternatif aux taxis, en prenant l’exemple des villes de New-York et San Francisco. Le co-voiturage et les VTC répondent aux besoins de la ville de demain, selon les chercheurs, et les taxis doivent opérer une transformation profonde de leur modèle. Un article écrit par Nora Poggi pour l’Usine Nouvelle. 

(Usine Nouvelle)

google cloud

Google fait crédit aux startups

Google veut séduire les startups et les inciter à adopter ses solutions d’infrastructure Cloud Platform. Les startups de moins de 500.000 dollars de CA peuvent prétendre à l’aide de Google et disposer de 100.000 dollars de crédits sur la Cloud Platform.

(Zdnet)

N’hésitez pas à nous communiquer d’autres articles intéressants qui auraient pu échapper à notre veille, les commentaires sont là pour ça! Vous voulez suivre notre veille au jour le jour? Vous pouvez la retrouver sur notre scoop.it et notre compte Twitter.

Crédit Photo : Shutterstock