Maddyness

Combien gagnent réellement les stagiaires en France ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

Combien gagnent réellement les stagiaires en France ?

Pepper Pepper Pepper
21 - trending  |  
Comments
Par Jennifer Padjemi - 07 octobre 2014 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Le statut des stagiaires en France est sujet à beaucoup de discussions. Mal payés, mal « traités » ou peu considérés… l’image des stagiaires est souvent mal perçue et la rémunération minimum qui leur est octroyée est constamment remise en cause. C’est dans cette optique que le gouvernement a voté une loi en juillet dernier pour revaloriser l’encadrement des stages et leur indemnisation minimale. Malgré ce pas en avant, ce statut reste encore très inégal selon les filières d’études et surtout selon les entreprises. Mais combien gagnent vraiment les stagiaires ? C’est cette question à laquelle répond cette infographie réalisée par La Relève


Indemnisation minimale : De 436 à 523,26 euros

Le 10 juillet dernier, une loi a été votée à l’Assemblée Nationale en faveur du développement, de l’encadrement et de l’amélioration du statut des stagiaires en France. Pour ce faire, en plus d’un droit à des congés et un encadrement plus souple, l’indemnisation mensuelle minimale passe de 436 euros à 523,26 euros et sera effective dès 2015.

Si cette indemnisation relève du minimum, certains stagiaires bénéficient de beaucoup plus. Il y aurait en effet un écart très important selon le stagiaire, s’il vient de l’université, d’une école privée ou d’une classe préparatoire. C’est ce que révèle l’enquête réalisée par le cabinet de recrutement La Relève, du 12 au 22 septembre 2014 auprès de 1000 étudiants.

À partir de questions simples (sexe de l’étudiant, âge, domaine et niveau d’études, localisation du stage, durée du stage, structure et type d’entreprise, rémunération, …), le cabinet de recrutement spécialisée dans la recherche de stage et de contrat d’alternance nous indique que dans les 80 % des étudiants d’écoles privées interrogés, plus de la moitié font une école de commerce avec un niveau Bac+4/5. La majorité d’entre eux cible les grandes entreprises pour effectuer leur stage, qui sont pour la plupart localisées en Ile de France.

Le stagiaire moyen gagne 822,53 euros, vient d’une grande école de commerce et privilégie une grande entreprise

C’est donc en moyenne 822,53 euros que ces étudiants-stagiaires gagnent pour une durée d’à peu près 6 mois de stage (47%). Même si les stages peuvent se faire dès la première année d’enseignement supérieur selon les établissement, la plupart ont entre 22 et 24 ans (54%) contre 30% qui ont entre 17 et 21 ans et 15% entre 25 et 30 ans.

C’est d’ailleurs généralement en fin d’études « classiques » que les stages sont les plus plébiscités, pour bénéficier d’une expérience professionnelle avant de rentrer sur le marché du travail. 34% des étudiants interrogés sont en Master 2.

Le secteur de la communication pourtant souvent comparé à une « plaque tournante » du stage, est néanmoins celui qui en possède le moins : seulement 15% contre 56% des stagiaires qui sont issus d’écoles de commerce. Et si les petites et moyennes entreprises attirent de plus en plus de stagiaires pour leur offre dynamique, les grandes entreprises de plus de 500 employés remportent la mise. 43% des stagiaires ont effectués leur stage dans une grande entreprise.

[quote] »Nous constatons que les étudiants en fin d’études et issus d’une école privée sont mieux rémunérés que la plupart de leurs camarades universitaires. Ils sont également plus attirés par les stages au sein de grandes entreprises que par des entreprises de tailles moyennes ou des startups. Pourtant, leur rémunération serait équivalente voire supérieure dans de plus petites structures.

Mon expérience et les échanges que j’ai régulièrement avec des chefs de TPE/PME montrent que les stagiaires y sont très bien accueillis et qu’ils ont plus de responsabilités. Le hic ? Ces chefs d’entreprises ont peu de demandes de stages car ils sont sous-estimés par les étudiants. Il faut inverser cette tendance et rééquilibrer l’offre et la demande, » annonce Adrien Ducluzeau, fondateur du cabinet de recrutement La Relève[/quote]

Cette nouvelle loi permettra de mieux encadrer ce statut dont peuvent parfois abuser certaines entreprises. Mais surtout de satisfaire des étudiants de plus en plus précaires. 523 euros n’est peut-être que le début d’une augmentation progressive qui ira dans le sens de ce que désirent les stagiaires : 46% d’entre eux souhaitent gagner entre 550 et 1000 euros.

[quote]A relire : #NewsOffStartups : Le statut d’étudiant entrepreneur, de la graine de champion ![/quote]

Crédit photo : Shutterstock
Par

Jennifer Padjemi

07 octobre 2014 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Articles les plus lus du moment
Nos derniers articles

Entrepreneur·e·s, comment mieux gérer votre temps ?

Entrepreneurs
Par Mickaël Cabrol et Hubert Reynier - 21H00lundi 18 novembre 2019
Next

Que font les fonds : le portrait d'Experienced Capital

Finance
Par Iris Maignan - 17H00lundi 18 novembre 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge