Actus#adtech
13 janvier 2015

Teads lève 24 millions d’euros pour « réinventer la publicité vidéo en ligne »

Teads, la plate-forme de publicité vidéo fondée par Pierre Chappaz, Bertrand Quesada et Loic Soubeyrand, vient d’annoncer la clôture d’un tour de table de 24 millions d’euros. Une opération réalisée auprès de la BPI aux côtés des investisseurs existants Gimv, Partech et Elaia qui devrait servir à renforcer la position de l’entreprise au niveau mondial.


Teads est une entreprise montpelliéraine fondée en 2011 et présente aujourd’hui dans une vingtaine de pays, spécialisée dans la publicité vidéo. Teads fournit sa technologie aux éditeurs de contenus de plus de 40 pays (dont TF1, France télévisions, M6, Le Monde, The Guardian, Reuters, Axel Springer, Nikkei, etc.) afin de les aider à mieux monétiser leurs audiences grâce un format publicitaire s’intégrant au sein des articles et qui promet plus d’efficacité que les formats plus fréquemment utilisés par les éditeurs.

[quote]« Ce nouveau financement va nous permettre d’accélérer encore notre croissance à l’échelle mondiale » explique Pierre Chappaz, Executive Chairman de Teads, qui précise que « l’investissement sera concentré sur l’innovation technologique, les Etats-Unis, et l’ouverture de nouveaux marchés dont le Brésil, la Russie, la Corée et le Japon. »[/quote]

« La mission de Teads est de réinventer la publicité vidéo en ligne » confie Bertrand Quesada, CEO de Teads, qui mise sur une technologie permettant aux éditeurs premium d’avoir à leur disposition un catalogue de publicités vidéo massif et diffusable à l’échelle mondiale. Les vidéos ne se lancent que lorsque le lecteur peut la voir (le « view to play ») et n’a pas une lecture automatique ce qui permet à ce format d’êtres moins intrusif que les autres disponibles aujourd’hui.

Après une levée de 4 millions d’euros en 2013 (ndlr retrouver plus de détails sur cette levée ici), c’est donc 24 millions d’euros que vient de lever Teads pour conforter sa position au niveau mondial. Une nouvelle opération scindée en deux mouvements, une augmentation de capital, de l’ordre de 12 millions d’euros, souscrite par BPI, Gimv, Partech et Elaia et une ligne de crédit à moyen terme, pour la moitié restante, souscrite auprès de Bank of China, HSBC et BNPP.

Le tour de table devrait permettre à l’entreprise de renforcer ses équipes (passant de 350 à 530 en 2015) et de poursuivre ses investissements en R&D. Teads a également récemment annoncé avoir atteint 76,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014 (en hausse de 65% par rapport à 2013).