Maddyness

BrocanteLab boucle une levée de fonds de 500 000 euros pour sa marketplace

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

BrocanteLab boucle une levée de fonds de 500 000 euros pour sa marketplace

Pepper Pepper Pepper
15 - trending  |  
Comments
Par Etienne Portais - 22 avril 2015 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Fondée en avril 2014 par Charlotte Cadé (Grenoble EM), passionnée de brocante et de décoration et Maxime Brousse (EDHEC), la startup BrocanteLab vient d’annoncer avoir bouclé une levée de fonds de 500 000 euros auprès de 15 investisseurs privés dont Oleg Tscheltzoff, fondateur de Fotolia et Thierry Petit, fondateur de Showroom Privé. Suite à cette opération, la jeune pousse nourrit de nouvelles ambitions, dont celle de consolider l’expérience utilisateur de la plateforme.


Lauréat de 101Projets, BrocanteLab a réussi en un mois à convaincre une quinzaine d’investisseurs de rejoindre un premier tour de table. Avec plus de 100 000 visiteurs chaque mois, cette brocante en ligne d’un nouveau genre a su s’entourer de compétences, au-delà de l’argent récolté. En effet, parmi les investisseurs, on retrouve Renaud Guillerm, fondateur de Vide Dressing, Pierre Trémolières, fondateur de Delamaison, Olivier Gonzalez, ex DG Twitter France et 50 Partners.

brocantelab

Si les équipes de BrocanteLab sont actuellement composées de 8 personnes, la startup compte bien étoffer ses effectifs de 5 nouvelles personnes. Maxime et Charlotte, tout deux passionnés de décoration et de mobiliers vintage, ont su trouver la bonne formule pour lancer leur service, qui revendique à ce jour, 150 000 euros de volume de vente depuis septembre dernier. Leur business model ? La plateforme prend une commission de 15 à 20 % sur le prix de vente, un modèle qui a déjà fait ses preuves dans le secteur du e-commerce.

Lors d’un précédent entretien, les deux fondateurs confiaient à la rédaction de Maddyness, être à la recherche de 300 000 euros pour assurer leur développement. Avec 500 000 euros obtenus, c’est donc une opération séduction réussie pour les deux fondateurs, qui en sont à leur première aventure entrepreneuriale. D’ici 3 ans, BrocanteLab souhaite atteindre un volume de vente de 10 millions d’euros et recenser plus de 300 vendeurs sur la marketplace.

[quote] »Nous nous positionnons comme le Vide Dressing ou Vestiaire Collective de la décoration. Brocante Lab filtre toutes les annonces proposées par les vendeurs, agit comme tiers de confiance, se met à votre service 7j/7 et s’impose comme un véritable média de la décoration à travers sa ligne éditoriale novatrice » raconte Charlotte Cadé[/quote]

Par

Etienne Portais

22 avril 2015 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge