Maddyness

Basée à Bordeaux, la startup Demooz annonce une levée de 210 000 euros

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Basée à Bordeaux, la startup Demooz annonce une levée de 210 000 euros

Pepper Pepper Pepper
60 - trending  |  
Comments
Par Audrey Serra - 29 avril 2015 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Créée à Bordeaux en 2013, Demooz vient d’annoncer avoir bouclé sa première levée de fonds à hauteur de 210 000 euros, notamment grâce au soutien d’institutions régionales comme la Région Aquitaine, le Réseau Entreprendre Aquitaine et Bpifrance. La plateforme propose de tester un produit essentiellement high-tech dans des conditions réelles d’utilisation avant de l’acheter. Retour sur ce premier tour de table.


Depuis décembre 2014, Demooz propose à ses utilisateurs de tester un produit avant de procéder à l’achat. Il suffit de sélectionner le produit (montres et objets connectés, un aspirateur, Google Chromecast, la Freebox mini 4K, une enceinte…) et de faire une demande de mise en relation avec une personne proche de chez soi qui possède cet objet. Les deux utilisateurs entrent donc en contact puis se rencontre pour tester le produit. C’est une façon simple et efficace de se faire son propre avis sur un produit, de partager une expérience et d’échanger autour d’un café.

Demooz s’est également attaché l’expertise de Denis Jamet, fondateur de Yahoo France, à son Advisory Board ainsi qu’en tant que conseiller stratégique. La société fait d’ailleurs partie des 14 entreprises sélectionnées aux Ouishare Awards  parmi 150 candidatures  de startups venues de 31 pays. Cette levée de fonds va permettre à la jeune pousse de développer techniquement la plateforme web, d’améliorer la satisfaction client, les tests des canaux d’acquisition utilisateurs ou encore la diversification de ses gammes de produits.

demooz

Également présente à Toulouse au sein de l’accélérateur privé Ekito, la startup bordelaise fait pivoter son modèle économique. Le site entièrement gratuit comptait jusqu’à présent nouer des partenariats avec des marques, offrant de la visibilité à leurs produits moyennant finances, et avec des sites e-commerce.

Par

Audrey Serra

29 avril 2015 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge