Maddyness

Que penser de Newmanity, la boite mail qui protège les données personnelles ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Que penser de Newmanity, la boite mail qui protège les données personnelles ?

Pepper Pepper Pepper
3622 - piping hot  |  
Comments
Par Audrey Serra - 01 juillet 2015 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

La startup Newmanity apporte une consommation alternative des mails, qui rythment nos vies professionnelles et privées depuis des années. Lancé le 19 juin 2015, Newmanity est un réseau solidaire qui a lancé la première boîte mail gratuite protégeant les données personnelles des internautes, tout en réduisant l’empreinte numérique et qui réduit par deux les dépenses en CO2 générées par les flux. Stéphane Petibon, dirigeant de Newmanity, a apporté son éclairage afin de mieux comprendre ce nouveau système 100% français qui défie Google à l’heure où celui-ci est devenu quasi intouchable.


Les maîtres mots de Newmanity sont la confidentialité et la préservation de l’environnement. En effet, la jeune pousse s’engage à ne jamais livrer les données personnelles de ses utilisateurs. La confidentialité des données dans les échanges de mails est totalement préservée, ne sont pas analysées à notre insu ni exploitées à des fins commerciales. Et donc, à la clé, plus de publicité ni de spam, ce qui répond aux aspirations citoyennes de vie privée.

Quel est votre constat de départ ?

Les messages publicitaires et le retargeting n’ont rien à faire dans des communications privées. Les grands opérateurs lisent, analysent et exploitent nos données personnelles d’une manière non éthique et pour alimenter des algorithmes qui ne servent personne, très souvent même pas les annonceurs. L’email est le premier des réseaux sociaux, là où nous avons de vrais échanges privés, et les utilisateurs veulent avoir la possibilité de communiquer en toute liberté sans avoir peur pour leurs données personnelles et confidentielles. Newmanity Mail (NTYMAIL) répond exactement à ce besoin grandissant.

Est-ce possible de totalement tout sécuriser sur votre plateforme? Si oui, par quels moyens et quelles technologies ?

L’échange entre nos utilisateurs est sécurisé grâce à différents moyens softs et hardware. Nous allons renforcer dans les semaines qui viennent encore plus cette sécurité, en proposant un cryptage unique pour les utilisateurs de NTYMAIL quand il y a un échange de message entre utilisateurs de NTYMAIL. Nous travaillons en R&D en permanence sur ce sujet délicat qui doit répondre à des contraintes d’ordre juridique sur tous les pays. Nous ne pouvons évidemment pas dévoiler les technologies utilisées pour des raisons évidentes de sécurité. Mais il faut être conscient que toute sécurisation est vulnérable.

Nous pensons que la meilleure des protections est l’anonymat et l’absence de boite noire. Un utilisateur de NTYMAIL à l’assurance qu’aucune de ses données ne lui sont rattachées nominativement, et ça change tout.

Que pensez-vous de la sécurité des données aujourd’hui ? Un argument de vente pour les entreprises de demain ?

Nous pensons qu’au-delà d’un argument de vente, ça va devenir une nécessité pour les individus de se protéger des intrusions dans leur vie personnelle, mais aussi pour les sociétés et les organisations. La prise de conscience de la moisson de nos données par des entreprises privées à des fins pas uniquement commerciales, grandie, et rapidement.

La pire des choses qui pourrait arriver serait que demain, il faille payer pour se protéger et que seul les riches soient à l’abri de l’utilisation de leurs données. La mission de Newmanity est de proposer des services gratuits à la portée de tous, pour que cela n’arrive pas.

Ne pensez-vous pas que les internautes se méfient maintenant de toute nouvelle entreprise digitale ?

Oui, à juste titre. Les internautes ont compris que leur données valent de l’or et qu’elles ne leur appartiennent pas tout à fait. Donc donner confiance et attirer des internautes sur une nouvelle plate-forme n’est pas aisé. Paradoxalement, les internautes font confiance aux anciens acteurs du web, qui eux moissonnent leurs données et les considèrent comme des produits.

Dire non au Big Data, revient à dire oui à … ?

Revient surtout à dire oui à la liberté pour nos utilisateurs et oui à la recherche de nouveaux modèles positifs qui peuvent être rentables et utiles.

[quote]À relire : [Finance] 635 000 euros pour Newmanity, le réseau social surnommé le Facebook écolo[/quote]

Crédit photo : Shutterstock
Par

Audrey Serra

01 juillet 2015 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Articles les plus lus du moment

“Tu dois choisir, c’est ton boulot ou moi”

Entrepreneurs
Par Thibo Mc Fly - 09H00dimanche 17 février 2019
Next

Micro-manager tue ! Comment s’en sortir ?

Entrepreneurs
Par Erwann Rozier - 18H25lundi 11 février 2019
Next

Wearables : la déferlante qui n’a jamais eu lieu

Innovation
Par Celine Deluzarche - 10H00mardi 19 février 2019
Next

Former les développeurs de demain, le casse-tête d’aujourd’hui ?

Innovation
Par Maddyness, avec Ionis Group - 10H00mardi 12 février 2019
Next

9 clés pour mieux gérer son temps (et en gagner)

Entrepreneurs
Par John Rampton - 07H30lundi 11 février 2019
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge