Maddyness

Ornikar lance enfin son service de cours de conduite en ligne

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Ornikar lance enfin son service de cours de conduite en ligne

Pepper Pepper Pepper
96 - trending  |  
Comments
Par Hugues Deschaux - 23 juillet 2015 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Lancé en grande pompe fin 2013 par Alexandre Chartier et Benjamin Gaignault suite à leur réussite au 101 projets, Ornikar n’en finit plus de faire parler. Entre leurs déboires pour obtenir leur agrément leur permettant d’exercer leur profession et les attentes importantes des utilisateurs, la startup s’est déjà imposée comme un « Disrupteur » de référence en France. Retour, avec ses fondateurs, sur le parcours mouvementé de la jeune pousse !


Le permis de conduire est, aujourd’hui, l’examen le plus passé en France avec plus d’un million de candidats chaque année. Pour autant, c’est aussi l’un des plus chers et des plus compliqués avec un coût moyen par candidat de 1600 euros et un temps moyen d’attente pour passer le permis de trois à quatre mois. Lorsqu’Alexandre et Benjamin se rencontrent et décident de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, ils choisissent rapidement de s’attaquer à ce problème et, après plusieurs mois de développement, leur première plateforme sort en 2014.

Un projet qui a rapidement séduit les médias

[quote]« Véritable champion de la FrenchTech, Ornikar a été la startup française la plus primée lors de son année de lancement et a reçu le soutien des plus grands entrepreneurs web français comme Xavier Niel, Marc Simoncini ou encore Jacques-Antoine Granjon ! La success story ne s’arrête pas là, puisqu’Ornikar a même réussi à faire la « une » du New York Times et de Libération, à être suivie par M6 pour l’une de ses émissions : Capital, et à rassembler plus de 250 parutions presse avant même de nous être lancés ! » indique Alexandre Chartier, co-fondateur de la société.[/quote]

Affronter le lobby des auto-écoles était osé et c’est sûrement la raison pour laquelle autant de médias se sont si rapidement interessés à la startup. Très vite, leur soif de faire bouger les lignes et leur envie de proposer une offre alternative à celle déjà existante a convaincu les sceptiques d’apporter leur soutien à ce projet. Quand on sait que le permis de conduire est en vigueur, en France, depuis 1922, on comprend tout de suite la montagne que s’apprêtait à gravir les co-fondateurs d’Ornikar…

A relire : Ornikar, une startup bloquée dans sa volonté de moderniser l’auto-école

L’envie de se sentir utile comme moteur

[quote]« Le souvenir le plus marquant dans l’aventure Ornikar a sûrement été le jour où notre premier candidat à obtenu son examen du code avec nous pour moins de 50 euros. Plus rien ne pouvait nous arrêter… » se souvient Alexandre Chartier[/quote]

Aujourd’hui la startup, qui compte 13 salariés, revendique son rôle d’agitateur de lignes. Si de nombreuses embûches se sont dressées sur le chemin des équipes d’Ornikar, comme l’obtention de leur agrément, elles ont toujours su les surmonter grâce à leur passion.

Ornikar a d’ailleurs annoncé, lors du dernier Web2day, que son service de gestion des heures de conduite en ligne allait enfin sortir cet été dans la région nantaise ! Rendez-vous dans quelques mois, donc, pour tirer un premier bilan de sa solution…

[quote]Vous vous demandez quel est le vrai potentiel de « la disruption » ? Maddyness aussi, et c’est le sujet de notre prochain Maddy Talk ! rendez-vous le 30 Septembre prochain à partir de 19h30, avec nos intervenants, à la Gaité Lyrique, pour tout savoir du potentiel de la disruption de marché ![/quote]

Par

Hugues Deschaux

23 juillet 2015 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Articles les plus lus du moment

Entrepreneur, j’ai essayé de me lever à 5h tous les matins

Entrepreneurs
Par Tristan Laffontas, MoiChef - 09H00dimanche 08 septembre 2019
Next

Les 5 erreurs que commettent les entrepreneurs français

Entrepreneurs
Par Antoine Guo - 08H04vendredi 13 septembre 2019
Next

Les meilleurs boss sont aussi les plus humbles

Business
Par Anais Richardin - 09H00dimanche 22 septembre 2019
Next

On s’est bien planté : récit de l'échec d'Everything

Entrepreneurs
Par Ulysse Lubin - 21H00lundi 16 septembre 2019
Next
Nos derniers articles

Les meilleurs boss sont aussi les plus humbles

Business
Par Anais Richardin - 09H00dimanche 22 septembre 2019
Next

Socialter décrypte le monde du freelancing

Entrepreneurs
Par Maud Petitgars - 09H00samedi 21 septembre 2019
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge