Actus#Finance
28 juillet 2015

Les startups européennes ont levé près de 7 milliards de dollars au premier semestre

La somme des fonds levés par les startups en Europe a enregistré un bond de 86% au premier semestre par rapport à la même période l’année précédente. Un niveau exceptionnel qui n’avait pas été atteint depuis la bulle internet en 2000.

Les startups européennes sont en grande forme. Le premier semestre 2015 a en effet vu les levées de fonds de ces jeunes pousses atteindre un niveau exceptionnel, selon les chiffres de l’étude menée par cabinet de conseil Clipperton Finance, et par Digimind, entreprise spécialisée en social media monitoring à l’origine du site whogotfunded.com. Avec 6,9 milliards de dollars levés au premier semestre, le montant des sommes investies dans les jeunes entreprises non cotées a ainsi fait un bond de 86% par rapport à la même période l’année dernière. Sans compter que ce chiffre exclut les levées de fonds de moins de 500 000 dollars.

La France, numéro 1 en nombre de levées de fonds

A la première place du podium : le Royaume-Uni, qui a engrangé plus d’1,8 milliard de dollars d’investissements. Une hausse de 74% due à l’émergence des « fintech », avec un trio de tête composé Funding Circle (150 millions de dollars), de Worldremit (100 millions) et de Verne Global (98 millions). La France, elle, se positionne numéro un en volume de transactions avec 159 transactions clôturées au premier semestre, contre 154 pour le Royaume-Uni et 81 pour la région DACH (Allemagne, Suisse et Autriche) et enregistre 1 milliard de fonds levés. Parmi les sociétés qui ont levé le plus de capitaux se trouvent : Sigfox avec 115 millions de dollars, showroomprive.com avec 80 millions et Believe Digital avec 60 millions.

France-Clipperton FInance/Digimind

L’Europe aussi a ses licornes

Les investisseurs ont aussi montré tout leur intérêt pour les « licornes » européennes, ces sociétés valorisées à plus d’un milliard de dollars. Dans le top 10 des investissements se trouvent ainsi Delivery Hero, une société allemande spécialisée dans la livraison de repas à domicile (568 millions de dollars de fonds levés), Spotify, l’entreprise suédois que l’on ne présente plus et qui affiche 526 millions d’euros de levées, Kreditech, une startup allemande de la FinTech, ou encore Funding Circle, le spécialiste britannique du financement participatif qui a levé 150 millions d’euros. La France parvient à s’inscrire à ce palmarès grâce à la toulousaine Sigfox et ses 115 millions de dollars.

Crédit photo : Shutterstock