Maddyness

Salaire, spécialité, type de contrat : quel est le profil type du développeur français ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

Salaire, spécialité, type de contrat : quel est le profil type du développeur français ?

Pepper Pepper Pepper
96 - trending  |  
Comments
Par Vincent Raimbault - 02 février 2016 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Combien gagne un développeur débutant ? Comment les salaires évoluent-ils avec l’expérience ? Quelles sont les technos qui rapportent le plus ? Le centre de formation et de conseil Human Coders en partenariat avec l’association française des utilisateurs de PHP (AFUP) a récemment éclairci toutes ces questions en proposant un baromètre des salaires que touchent les   développeurs français. Une étude qui permettra à tous ceux qui le souhaitent d’avoir une vision clair de ce marché qui ne connait pas la crise.


Fondé en février 2012 par Matthieu Segret et Camille Roux, Human Coders propose aujourd’hui des formations professionnelles et de l’accompagnement aux développeurs sur un large éventail de sujets techniques (AngularJS, Ruby on Rails, Git, iOS etc.) et travaille pour de nombreux clients prestigieux tels qu’AXA, Air France, Voyage SNCF, ING Direct ou encore Orange. Mais ce n’est pas tout : la société propose aussi un site d’actualités, un forum dédié, des évènements mensuels organisés partout en France… et un baromètre. Ainsi, pour la troisième édition consécutive, Human Coders a accompagné l’AFUP – une association garantissant une collecte impartiale et non lucrative des données – afin d’aborder en toute transparence la problématique de la rémunération des développeurs.

Quel objectif, quelle valeur ajoutée ?

Cette étude est le résultat de trois années de collectes de données (2013, 2014 et 2015) et propose donc des statistiques agrégées ainsi qu’une analyse de la dynamique observée sur les trois périodes. Par ailleurs, et c’est important de le noter, le rapport est basé sur un outil en ligne développé par les bénévoles de l’AFUP, une innovation qui permet d’approfondir les résultats de l’étude à sa guise. Ainsi, rien ne vous empêche d’élaborer vos propres conclusions sur les problématiques qui vous intéressent plus particulièrement.

specialite

Les grandes tendances de 2015

On constate que les sondés bénéficient d’une progression constante de leur rémunération, laquelle est donc globalement proportionnelle à leurs niveaux d’expérience. À noter cependant les écarts massifs qui persistent entre Paris et les autres régions. Par exemple, les profils les plus expérimentés semblent bénéficier plus facilement d’un avancement de leur rémunération si ils sont en région parisienne : avec en 2015 une rémunération moyenne de 56 700 euros pour les parisiens les plus expérimentés contre 41 300 euros ailleurs. À noter également que la part variable de la rémunération reste faible dans ces métiers : de 4 à 6% selon l’expérience.

Sans surprise pour nos amis les développeurs, l’emploi salarié en CDI reste la norme. On constate parallèlement une légère diminution du nombre de freelance ayant répondu à l’enquête. Sans surprise également, les SSII emploient beaucoup des jeunes développeurs qui sortent de formation. En 2015 cependant, les startups semblent devenir beaucoup plus attractives à ce niveau, avec un score presque équivalent aux SSII. (avec peut-être aussi un élargissement du sens du mot « startup » auquel de plus en plus de PME souhaitent êtres assimilées).

type-entreprise

Pour ce qui est des spécialités choisies par les jeunes développeurs, Symfony et WordPress dominent largement les débats. Pour les personnes plus expérimentées cependant, Zend Framework détrone WordPress à la seconde place. Concernant les rémunérations liées à ces spécialités, Symfony a le vent en poupe avec un passage  de 27 500 € en 2014 à 29 400 € en 2015 pour les jeunes développeurs. Toutefois, pour eux, il reste préférable de démarrer sur un CMS populaire comme WordPress ou Drupal, qui proposent une meilleure rémunération initiale (plus de 30 000 €).

salaires

[quote]L’outil en ligne et les résultats détaillés de l’enquête sont disponibles ici.[/quote]

Par

Vincent Raimbault

02 février 2016 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge