Maddyness

Yestudent, le Airbnb des étudiants, boucle une première levée de fonds de 450 000 euros

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Yestudent, le Airbnb des étudiants, boucle une première levée de fonds de 450 000 euros

Pepper Pepper Pepper
189 - trending  |  
Comments
Par Anais Richardin - 21 avril 2016 / 00H00

Être hébergé partout dans le monde pour 15 euros la nuit ? C’est la promesse de la plateforme Yestudent, qui vient de lever 450 000 euros pour permettre aux étudiants de trouver un couchage de San Francisco à Sidney.

« Je paie le premier verre pour faire connaissance  », « je viens te chercher à l’aéroport ou à la gare  », « je t’accompagne sur le lieu de ton concours  »… autant de petits services proposés par les hôtes Yestudent qui rendent n’importe quel canapé d’étudiant on ne peut plus confortable. Et c’est là toute la valeur ajoutée de Yestudent, une jeune pousse toulousaine hébergée chez At Home, qui propose aux étudiants de loger chez d’autres étudiants pour 15 euros la nuit et qui vient de lever 450 000 euros auprès de business angels, du fonds d’amorçage Capitole Angels ainsi qu’auprès de Bpirance et du Réseau Entreprendre.

Créé en 2014 par Camille Raymond, Gwenaël Bonnafoux, Soffyan Lesteven et Paul-Adrien Genet dans le cadre d’un projet étudiant, Yestudent se trouve à la croisée des chemins entre Airbnb et Couchsurfing. Le projet a  très rapidement pris vie en dehors du bachelor de la Toulouse Business School lorsque un enseignant de l’école investit un premier ticket dans la société. En mai 2015, le site est lancé. Et alors que les étudiants s’attendent à voir se développer quelques villes, ce sont en fait des annonces dans une dizaine de pays qui sont postées dans la première semaine. Aujourd’hui, la plateforme compte des hôtes un peu partout en Europe et en Australie, pays de prédilection pour les Européens qui y arrivent en masse pour des working holidays.

Plébiscité par plusieurs dizaines de milliers de membres, Yestudent espère le plus rapidement possible dépasser les 100 000 membres et mettre à disposition de nouveaux logements dans plus de 50 villes où le nombre d’étudiants et de jeunes explose ces dernières années, notamment aux États-Unis et en Australie. Avec 16 personnes à son bord, le navire Yestudent affiche une vitesse de croisière en constante progression, le site enregistrant chaque semaine un bond des réservations de 20 %.

«  Il y a 3 mois nous étions seulement cinq, puis nous avons recruté des développeurs et surtout des profils support client, car il est important pour nous de choyer nos membres au maximum. « 

Camille Raymond

Choyer des étudiants en leur proposant une manière chaleureuse et économique de voyager ? Voilà qui devrait plaire à plus d’uns.

Par

Anais Richardin

21 avril 2016 / 00H00
mis à jour le 14 octobre 2018
Articles les plus lus du moment

Entrepreneur·e·s, comment mieux gérer votre temps ?

Entrepreneurs
Par Mickaël Cabrol et Hubert Reynier - 21H00lundi 18 novembre 2019
Next

Le redressement judiciaire, rempart au fail ?

Finance
Par Maddyness, avec Google - 07H05mardi 12 novembre 2019
Next

Pourquoi s’intéresser à l’échec ?

Innovation
Par Maddyness, avec Google - 07H00mardi 12 novembre 2019
Next

Hypercroissance : comment éviter le fail humain ?

Entrepreneurs
Par Maddyness, avec Google - 07H04mardi 12 novembre 2019
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge