demooz

#Ecommerce Avec Demooz les réunions « Tupperware » version high-tech sortent de leur boîte

La plateforme demooz.com permet d’essayer avant d’acheter, simplement en prenant rendez-vous avec un utilisateur qui vit à proximité. Lancée il y a deux ans, la jeune pousse vient d’affoler le radar  à startups inside.onecub.com avec une progression de 166 % en 3 mois.

Qui  n’a jamais rêvé de tester le son de sa future enceinte connectée, au calme avant d’acheter ? Qui n’a jamais voulu essayer si la taille et la matière du bracelet connecté de ses rêves correspondaient  bien à la taille de son poignet ?  Il est désormais possible de faire ses tests « pour de vrai » auprès de l’un de ses voisins membres de la communauté de Demooz disponible non seulement pour faire tester le produit, mais aussi, forcément, pour offrir son retour d’expérience et prodiguer moult conseils. Si le produit convient, l’utilisateur peut alors se tourner vers le service client de Demooz qui se fera un plaisir de lui proposer une promotion.

La startup du Sud-Ouest (les équipes de production sont à Toulouse et le siège à Bordeaux) a réinventé l’un des plus vieux métiers du monde, le représentant de commerce ! Le camelot sur le marché, revisité à la sauce réunion  Tupperware, enrichie de numérique et d’esprit communautaire est en train de réussir son pari.  Geoffrey Vidal,  cofondateur et CEO de  Demooz a bien relu ses classiques et maîtrise les fondamentaux du commerce : prescription, conseil personnalisé, segmentation , gamification, valorisation… Après une levée de 210 000 euros l’année dernière, Geoffrey et son équipe ont réussi à stabiliser au bout de deux ans un modèle économique de commercialisation de produits high-tech qui peut ringardiser les modèles de vente traditionnelles.

La startup a vu sa communauté quadrupler entre février et mai 2016

Le radar  Inside.onecub.com, fondé par la startup calaisienne Onecub et par SNCF Développement, s’appuie sur l’analyse des emails d’un panel d’early-adopters volontaires. Ce radar a donc naturellement sur-réagi à cette startup dont les geeks sont le cœur de cible (comme ce fut celle de  rueducommerce.com il y a quelques années).  La traction est bien confirmée par l’équipe : bientôt 30 000 membres, la communauté de Demooz aura donc quadruplé depuis le mois de février. Le modèle de commercialisation auprès des marques phare des objets connectés est calé, la communauté croît donc à vive allure, le chiffre d’affaires progresse de mois en mois… Avec un taux de transformation de 30% (un client sur trois qui teste le produit, l’achète après le test !), l’équipe, peut donc envisager sereinement sa levée de fonds de 600 000 euros, puis ensuite partir à la conquête de la France, de l’Europe et pourquoi pas du monde ?

demooz

Demooz, le chaînon manquant entre Amazon et Darty

Nous assistons ainsi à la naissance d’un nouvel acteur de la chaîne du e-commerce, un chaînon qui manquait entre le site de ebusiness, comme Amazon et votre magasin comme Darty, Fnac ou Boulanger. Demooz donne un coup de fouet au métier de démonstrateur et de vendeur… À suivre avec attention donc !