Maddyness

De Montreuil à Casablanca, Simplon développe son modèle d’école de code solidaire

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

De Montreuil à Casablanca, Simplon développe son modèle d’école de code solidaire

Pepper Pepper Pepper
48 - trending  |  
Comments
Par Farid Khedri - 07 juillet 2016 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

C’est en avril 2013 que l’aventure Simplon démarre. Andrei Vladescu, Erwan Kezzar, et leur ancien professeur, Frédéric Bardeau, décident de créer une école d’informatique. Sa particularité ? Un modèle de formation accélérée gratuite réservée à des personnes en marge de l’emploi. Simplon, l’école solidaire de code informatique, est née.

Simplon.co est loin d’être une école informatique comme les autres. La formation y est, sur le modèle américain, accélérée : les sessions durent six mois. Plus étonnant encore, grâce à des subventions de la région Île-de-France, au mécénat de grandes entreprises et à la commercialisation des productions des étudiants, l’apprentissage y est gratuit. Et pourtant, les diplômés n’ont pas a rougir de leurs qualifications, labellisées Grande Ecole du Numérique.

« Il manque 50 000 développeurs par an en France », constate Frédéric Bardeau, président de simplon.co. « Trois mois après, 87 % de nos élèves de la première promotion avaient trouvé un emploi : un tiers en CDD ou CDI, un tiers indépendant, et le dernier tiers avait créé son entreprise. »

Un projet social et solidaire 

Comme pour toutes les écoles, simplon.co opère une sélection à l’entrée. Mais dans le cas de cette école installée à Montreuil, ne vous attendez pas à ce que les meilleurs bacheliers ou les plus diplômés soient les premiers sélectionnés. Non, Simplon a décidé de prendre le contre-pied des sélections scolaires classiques. Pour intégrer la formation accélérée, aucun prérequis technique n’est nécessaire.

Une très forte motivation, une appétence pour le numérique, le travail en équipe : voilà ce que demandent les dirigeants de l’école. Mais l’originalité ne s’arrête pas là. Simplon souhaite palier un manque de représentation de certaines populations dans les métiers techniques. Ainsi, la formation s’adresse en priorité aux personnes éloignées de l’emploi ou de la formation (jeunes de moins de 25 ans, peu ou pas diplômées, issues des quartiers prioritaires politique de la ville et des milieux ruraux, aux seniors (+ de 45 ans)ainsi qu’aux femmes et personnes en situation de handicap.

Si ces critères sont respectés, une épreuve, réalisable en ligne, permettra à Simplon de choisir ceux qui intègreront sa promotion. « Même si la moyenne d’âge est de 25-30 ans, nous regardons toutes les candidatures du moment que la personne est motivée. 80 % de nos élèves étaient débutants en informatique avant de se former, précise Frédéric Bardeau. Mais notre priorité, c’est de recruter des demandeurs d’emploi, des bénéficiaires de minima sociaux, des non-diplômés et aussi des filles, peu représentées dans nos métiers ! » 

Cette philosophie solidaire n’est pas passée inaperçu. En avril 2015, Simplon a été distinguée par la présidence de la République dans le cadre du programme « la France s’engage », un fonds d’expérimentation qui finance des initiatives d’économie sociale et solidaire.

21 Fabriques en France, 4 à l’étranger

Projet aussi bien social que technologique, fort de sa réussite, Simplon ambitionne de prôner l’inclusion par le numérique au-delà de l’île-de-France. Depuis sa création, 21 écoles ont ouvert leurs portes sur le territoire français, à Nice, Montpellier, Roubaix, Vannes, Épinal ou encore Marseille.

L’école de Frédéric Bardeau va plus loin en exportant son modèle de formation  numérique gratuite à l’étranger. Dans le cadre de la « Grande Ecole du numérique », Simplon Réunion a déployé plusieurs formations de développeurs web et de médiateurs numériques.

Aujourd’hui, cette école du numérique pour tous continue son développement géographique et a installée, le 17 mai dernier, une succursale à Casablanca, au Maroc. La recette reste la même qu’en France : il s’agira de former de jeunes Marocains aux métiers du numérique, en leur apprenant à maitriser le code. D’après le porteur du projet de l’école Simplon au Maroc, Jaoued Boussakouran, la première promotion sera lancée en janvier prochain et formera une centaine d’élèves. Il confie même avoir l’ambition d’ouvrir de nouvelles structures dans d’autres villes du Maroc. En s’implantant au Maroc, Simplon se donne la même mission qu’en France : accompagner la jeunesse vers l’emploi et gommer la fracture numérique au sein du royaume marocain.

Mais le Maroc, ce n’est pas tout ! C’est l’ensemble du continent africain qui est important pour Simplon. L’implantation d’origine à Montreuil, là où vit la plus grande diaspora du monde est un exemple de cette volonté de lien avec l’Afrique. En 2014, aux côtés d’Orange et d’Orange Mali, des actions en direction des maliens expatriés à Montreuil et Bagnolet, ainsi que sur place au Mali, ont été menées dans le cadre du dialogue parties prenantes du Digital Society Forum. Sans projet concret pour l’instant, Simplon concède tout de même la possibilité d’une future présence à Bamako, pour proposer des formations aux métiers techniques du numérique.

Simplon en quelques chiffres

  • 537 personnes formées ou en cours de formation
  • 2500 personnes formées à distance via Simplonline
  • 12 300 enfants formés pas Simplon Kids
  • 23 Fabriques à ouvrir

 

Par

Farid Khedri

07 juillet 2016 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge