Maddyness

StaffMe lève 500 000 euros pour permettre aux étudiants de trouver un job par SMS

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

StaffMe lève 500 000 euros pour permettre aux étudiants de trouver un job par SMS

Pepper Pepper Pepper
1218 - trending  |  
Comments
Par Farid Khedri - 05 septembre 2016 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

La toute jeune pousse StaffMe vient de conclure son premier tour de table d'un montant de 500 000 euros auprès d'une dizaine de business angels pour mettre en relation des étudiants en quête d'un job et des entreprises.

Cofondée par Amaury d’Everlange et Jean-Baptiste Achard, StaffMe veut permettre aux entreprises de répondre à leurs besoins ponctuels en main d’oeuvre en faisant appel à des étudiants. Lancé en avril dernier, le service propose aux étudiants auto-entrepreneurs de recevoir des offres de missions ponctuelles par SMS.

La startup opère une sélection attentive des étudiants « Staffers » : diplôme, permis, statut d’auto-entrepreneur, motivation. Après chaque mission, les entreprises peuvent évaluer les Staffers. La startup garantit également une rémunération horaire minimale de 12 euros pour les étudiants. Pour les entreprises, StaffMe propose un tarif de 15 euros par heure, sur lequel elle prend donc une commission de 3 euros.

 «  Afin de permettre aux entreprises de trouver une aide de qualité, nous pré-sélectionnons les Staffers pour leurs personnalités et leurs compétences au travers d’un questionnaire puis d’un entretien individuel. Nous libérons ainsi les entreprises des contraintes liées au recrutement. Nous prenons aussi en charge toutes les démarches liées à la facturation et au paiement « 

Amaury d’Everlange, co-fondateur et Président de StaffMe

Une première levée pour s’implanter dans 10 villes françaises

StaffMe annonce avoir bouclé sa première levée de fonds d’un montant de 500 000 euros. Pour cette augmentation de capital, la startup s’est adressée à des entreprises clientes de sa plateforme. Elle a ainsi réussi à convaincre une dizaine d’investisseurs, dont Arnaud Le Bihan, fondateur de Geop Assistance, plateforme de répartition des chantiers pour les assurances, récemment cédée au groupe Texa ainsi que Guillaume Hédon, fondateur et Président de Profideo, société spécialisée dans l’intelligence marketing dans le secteur de la banque et de l’assurance.

«  Nous avons estimé que les entrepreneurs ayant testé et approuvé notre service étaient, pour un premier tour de nancement, les meilleurs investisseurs pour StaffMe « 

Amaury d’Everlange

Cette levée va permettre à StaffMe de développer une version plus puissante de son site (amélioration de l’automatisation des processus de facturation, de l’algorithme de matching etc.) et de structurer ses équipes. La jeune pousse ambitionne également d’étendre son service aux grandes villes étudiantes de province.

«  Grâce à notre levée de fonds nous avons pour ambition d’implanter StaffMe dans les dix principales villes étudiantes françaises (Lyon, Lille, Toulouse, Marseille, Bordeaux, Montpellier, Rennes, Strasbourg, Grenoble) dès octobre 2016 « 

Jean-Baptiste Achard, co-fondateur et directeur général de StaffMe

Durant son développement, StaffMe est passée par l’incubateur ESSEC Ventures, qui continue de la conseiller dans le choix de partenaires notamment. Après cinq mois d’activité, StaffMe revendique une communauté de plus de 5 000 étudiants inscrits. Chaque jour, la startup place des dizaines de Staffers dans des entreprises de tous secteurs : informatique, commerce, télémarketing, évènementiel… La startup compte également plus de 100 entreprises clientes régulières, basées principalement à Paris et en région parisienne.

StaffMe en quelques chiffres

Par

Farid Khedri

05 septembre 2016 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge