Maddyness

Stimergy, quand les serveurs informatiques permettent de faire des économies d’énergie

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Innovation

Stimergy, quand les serveurs informatiques permettent de faire des économies d’énergie

Pepper Pepper Pepper
87 - trending  |  
Comments
Par Maddyness - 09 septembre 2016 / 00H00 - mis à jour le 09 mars 2018

Créé en 2013, Stimergy développe Internity, une chaudière numérique capable de chauffer des bâtiments grâce à la chaleur dégagée par les serveurs informatiques. Retour sur l’histoire de la startup grenobloise avec Christophe Perron, son fondateur.

La gestion et l’optimisation de la consommation énergétique fait aujourd’hui partie des enjeux sociétaux les plus importants en France, alors même que les centres de données sont décriés pour leur coût, leur gestion de la chaleur et surtout leur responsabilité dans l’émission de CO2 (ils émettraient ainsi autant de CO2 que la moitié du trafic mondial aérien). Deux problématiques sur lesquelles Christophe perron travaille à plein temps depuis maintenant trois ans.

Celui-ci, dont le goût du défi et une féroce envie de changer le monde en mieux le poussent à vouloir  » réconcilier la transition énergétique avec la transition digitale « , crée alors Stimergy en 2013, la première chaudière numérique capable de chauffer des bâtiments collectifs grâce à la chaleur des serveurs informatiques, en couplant thermiquement ces derniers au système de production d’eau chaude sanitaire de bâtiments collectifs. Un projet ambitieux, dont la réalisation n’a pourtant pas convaincu immédiatement les acteurs de l’informatique et du bâtiment.

«  Dans les premiers temps, les personnes issues du domaine de l’informatique me prévenaient que je n’aurai pas de difficulté à louer ma capacité de calcul mais que Stimergy aurait des difficultés à installer ses salles serveurs dans les bâtiments, alors que le monde du bâtiment faisait la remarque inverse. Après plusieurs années d’évangélisation, les choses sont aujourd’hui plus… envisageables « 

Christophe Perron, fondateur de Stimergy

stimergy

Malgré cela, Christophe continue de développer sa chaudière, dont la promesse d’utiliser l’énergie électrique évacuée par les serveurs sous forme de chaleur pour les besoins en énergie du bâtiment commence à séduire. La startup intègre alors en 2014 l’incubateur grenoblois Grain, afin de travailler sur un premier prototype, qui sera finalement  développé en partenariat avec l’INRIA et le bailleur OPAC38.

«  Stimergy a construit un pont entre deux domaines qui communiquent peu: le domaine de l’informatique et celui du bâtiment « 

Christophe Perron

Du prototype aux premières ventes

S’en suivent alors une victoire au concours national EDF Pulse, puis la mise en place d’une première chaudière numérique dans des logements sociaux de Grenoble. Mais la jeune pousse voit d’autres cibles s’intéresser à son projet, à l’instar de l’Université Jean Moulin Lyon 3, qui a ainsi été équipée en décembre 2015 de cette installation.

Autant de victoires, accompagnées un mois plus tard par une première levée de fonds d’1,25 million d’euros auprès de Demeter Partners, un fonds d’investissement spécialiste des cleanTech, et Phitrust Innovation, donnent alors à Stimergy les moyens d’accélérer l’industrialisation de sa solution et surtout de la commercialiser.

stimergy team

Et ça fonctionne : la startup signe en février 2016 avec la Mairie de Paris pour chauffer le bassin intérieur de la piscine de la Butte-aux-Cailles, mais également avec Nantes Métropole Habitat avec l’objectif de réduire de près de 40% la facture d’eau de 40 logements d’un immeuble, et enfin en juin dernier avec Nexity pour chauffer une résidence étudiante Studea à Grenoble. Des partenariats qui devraient se multiplier, afin de préparer son passage à plus grande échelle.

Des objectifs atteints

L’équipe de Stimergy compte aujourd’hui plusieurs utilisateurs de son système, des universités aux bailleurs sociaux, en passant par des promoteurs et des sociétés informatiques dans le domaine du calcul numérique.

 » Nous sommes aujourd’hui neuf personnes à travailler pour la réussite de la mission de l’entreprise : celle de réconcilier la transition énergétique et numérique en faisant de la puissance de calcul un combustible nouvelle génération pour le bâtiment « 

Christophe Perron

Prochaines étapes pour la startup : agrandir son équipe, mais aussi multiplier les partenariats pour préparer son passage à l’échelle. Une évolution qui passera par un véritable travail d’éducation auprès des acteurs du bâtiment et de l’informatique, afin de leur faire prendre conscience qu’un modèle responsable alternatif aux datacentres à la Google est possible, avec non seulement des grosses économies énergétiques mais également financières à la clé. 

stimergy-chaudiere-numerique

Maddyness, partenaire média des Prix EDF Pulse

Par

Maddyness

09 septembre 2016 / 00H00
mis à jour le 09 mars 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge