Retour en haut
Partenaire

#SmartCity : 4 startups qui dessinent la ville de demain, autonome et intelligente

#SmartCity : 4 startups qui dessinent la ville de demain, autonome et intelligente
par

EDF dévoilait la semaine dernière les noms des demi-finalistes de ses prix EDF Pulse. Dans la catégorie « ville bas carbone » quatre jeunes pousses innovantes sont encore en lice pour tenter de faire partie des finalistes. Toutes ont en commun le désir de rendre les villes de demain plus intelligentes, plus autonomes et plus écologiques. Ces projets, pour la plupart déjà commercialisés, dessinent la ville d’un futur particulièrement proche.

Internity de Stimergy

Utiliser l’énergie des centres de données pour chauffer l’eau

La jeune entreprise grenobloise Stimergy a inventé une chaudière numérique : Internity, qui utilise la chaleur dégagée par les serveurs informatiques pour chauffer des bâtiments. Une première « chaudière numérique » a ainsi été mise en place dans les logements sociaux à Grenoble mais une autre cible compte parmi les premiers adhérents au concept : les universités. L’Université Jean Moulin Lyon 3 a ainsi été équipée en décembre de cette installation bénéfique à plus d’un titre : les serveurs n’ont plus besoin d’être refroidis et l’énergie nécessaire à la production d’eau chaude est drastiquement réduite. En janvier, la jeune pousse a levé 1,25 millions d’euros auprès de Demeter Partners, un fonds d’investissement spécialiste des cleanTech, et Phitrust Innovation.



Montoitvert

Les kits pour des toits végétalisés et durables

Comment équiper sa maison pour consommer moins d’énergie, avec des éléments naturels ? La toiture végétalisée est l’une des premières réponses. Grâce à ses kits faciles à mettre en place, Montoitvert permet aux toits des villes, et des campagnes, de s’offrir une empreinte durable. Les dalles à disposer sur le toit sont constituées de 5 à 10 sédums, des petites plantes rampantes idéales pour les toits végétalisés qui permettent d’isoler le toit et d’en augmenter l’étanchéité, et offrent une protection thermique et acoustique. Un programmateur permet de gérer les cycles d’irrigation (une quinzaine de minutes d’arrosage par jour) et un capteur d’humidité déclenche automatiquement ces cycles lorsque le taux d’hygrométrie est insuffisant pour les plantes. Les kits sont disponibles à la vente sur le site de la jeune pousse.

montoitvert

Kara

Le SmartLighting à l’usage des villes

Kara est un capteur imaginé par Kawantech, qui permet d’analyser et d’identifier les mouvements dans les 40 mètres autour des luminaires publics. Grâce à la distinction de l’origine du mouvement : un piéton, un cycliste, une voiture etc. et l’analyse de leur vitesse, le luminaire pilote la commande de puissance d’un luminaire à LED qui adapte ainsi son intensité. Un piéton bénéficiera d’une forte luminosité, quand une voiture ne sera que faiblement éclairée par exemple. Une manière simple d’économiser de l’énergie et d’améliorer le confort de chaque typologie d’usager.

lampadaire-kara

Navya arma

Le véhicule autonome français

Alors que l’intelligence artificielle de la GoogleCar vient tout juste d’être reconnu comme « conducteur » par les autorités américaines, la France limite la circulation des véhicules autonomes aux circuits privés, ce qui convient bien à Navya, une navette 100% électrique, capable de rouler jusqu’à 45 km/h. Bardée de capteurs, la navette peut éviter les obstacles et ajuster sa trajectoire, sans aucune aide extérieure. De quoi impressionner les 15 passagers que Navya peut pour le moment accueillir et mener à bon port.



Pour retrouver l’ensemble des projets 2016 des prix EDF Pulse, rendez-vous sur le site.

Maddyness, partenaire média d'EDF Pulse
 Crédit photo : Shutterstock