Maddyness

Où en est Lima, la success-story française du cloud ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Où en est Lima, la success-story française du cloud ?

Pepper Pepper Pepper
768 - trending  |  
Comments
Par Iris Maignan - 20 octobre 2016 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Révélé sur Kickstarter comme le premier projet français à avoir dépassé le million de dollars récoltés, Lima produit un boîtier qui permet à chacun de créer son propre cloud. Alors que la startup a aujourd’hui passé le cap des 50 000 boitiers vendus, Maddyness revient sur son histoire avec son cofondateur Séverin Marcombes.

Si l’histoire de Lima a véritablement commencé à l’issue d’une incroyable campagne Kickstarter en 2013, celle de ses fondateurs Séverin Marcombes et Gawen Arab a débuté deux ans auparavant, en juin 2011.

«  Je me souviens qu’à l’époque, je ne comprenais pas pourquoi je ne pouvais pas accéder à mes fichiers de la même façon depuis tous mes appareils. J’avais de la musique sur mon ordinateur mais c’était compliqué de la retrouver sur mon smartphone « 

Séverin Marcombes

À cette époque, le cloud existe déjà. Pourtant les deux jeunes hommes prennent conscience qu’il n’est pas possible de garder le contrôle de leurs fichiers et de les stocker de façon privée. Et c’est presque naturellement dans une cave, comme toute bonne startup qui se respecte, que les deux étudiants en électronique et en informatique commencent alors à travailler sur un projet de transfert de fichiers et de données accessible à tous : Lima.

lima branchement

De la cave au succès Kickstarter…

Après un an de travail et un passage par Le Camping (ancien nom du programme d’accélération de Numa) qui leur permet d’affiner leur produit et leur stratégie marketing, Séverin et Gawen décident enfin de lancer une campagne de financement pour financer l’industrialisation de 1 000 unités de Lima. Le choix est rapidement fait, c’est la plateforme de crowdfunding Kickstarter qui portera le projet afin de positionner la startup sur le marché américain. Lima est alors officiellement dévoilé au grand public le 10 juillet 2013. Son crédo : proposer un petit adaptateur hardware connecté à internet, capable de transformer les disques durs USB externes de ses utilisateurs en un espace de stockage central, rapide et privé.

À relire : “Lima n’est pas seulement un projet Kickstarter”

Séverin et Gawen ont alors deux mois pour séduire les investisseurs. Pourtant, le résultat de la campagne dépasse leurs attentes : leur objectif est atteint en seulement 12 heures. Attirés par les avantages compétitifs de Lima par rapport au cloud, plus de 12 800 contributeurs ont investi 1,2 million de dollars sur Kickstarter. Lima devient alors le premier projet français à avoir dépassé le million de dollars récoltés, et le sixième projet le plus soutenu sur la plateforme à l’époque dans la catégorie technologie.

lima smartphone

…Et de l’intérêt des investisseurs à la multiplication des récompenses

Un succès qui permet aux deux entrepreneurs de séduire de nouveaux investisseurs. En juin 2014, la jeune pousse lève alors 2,5 millions de dollars auprès de Partech Ventures afin d’accompagner le développement de son produit et d’accélérer sa croissance à l’international. Et malgré un retard de livraison dû à la complexité de la R&D, Lima est enfin prêt à envoyer son boitier et son logiciel aux premiers bêta testeurs.

«  En janvier 2015, nous avons commencé à bêta tester le produit avec nos backers, pour sortir officiellement le produit fin 2015 « 

Séverin Marcombes

Les choses s’enchaînent ensuite assez vite : deux récompenses lors des CES Innovation Awards 2015 à New York, la livraison de la totalité de ses backers en juillet 2015, le lancement public de son boitier en novembre 2015, ou encore une étoile de l’Observeur du Design 2016, le prix qui récompense les plus belles innovations du design français… La jeune pousse est désormais considérée comme une success-story à la française.

lima ordinateur

Des projets plein la tête

Passé de deux à 30 collaborateurs répartis entre la France, la Chine et l’Amérique du Nord, et ce en seulement trois ans, Lima a récemment franchi le cap des 50 000 boitiers. Pourtant, la jeune pousse se réjouit d’une chose : l’esprit startup est encore bien présent dans son fonctionnement.

«  Nous sommes partis avec l’équipe au complet au CES à Las Vegas, une expérience assez unique ! Toute l’équipe était logée dans un même Airbnb, et c’était quelque chose de se retrouver à 30 là-bas, comme une famille, quand on pense que l’aventure a commencé à 2…« 

 Séverin Marcombes

Et maintenant ? Après la sortie l’été dernier de son Backup Plan, qui permet d’installer deux Lima à deux endroits différents, lesquels se synchronisent en permanence, la startup a bien évidemment pour ambition de vendre toujours plus de boitiers. Son cofondateur Séverin l’assure, de nouvelles fonctionnalités sont dans les cartons, et devraient bientôt voir le jour.

lima maison

Par

Iris Maignan

20 octobre 2016 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge