Actus#Exclu
26 janvier 2017

VeraCash lève 500 000 euros pour sa carte bancaire basée sur l’or, l’argent et les diamants

VeraCash, société à l’origine d’une monnaie globale d’intérêt communautaire basée sur les métaux précieux, vient de lever 500 000 euros sur la plateforme de crowdfunding Happy Capital.

Lancée en 2015 par le bordelais Jean-François Faure en tant que filiale de la société AuCoffre.com, VeraCash développe la première carte de paiement adossée à un compte en or, argent et diamants physiques. Baptisée VeraCarte, celle-ci ambitionne ainsi de faciliter les échanges entre pays, sans frais, y compris pour ceux peu ou pas bancarisés, en permettant à ses utilisateurs d’acheter des grammes d’or, d’argent et des millicarats de diamants d’investissement, qui seront stockés en coffre avec une disponibilité immédiate, pour les revendre ensuite en effectuant des paiements avec leur VeraCarte Mastercard ou en réalisant des virements de pair-à-pair.

iPad Pro, iPhone 6s veracash

La startup, qui lançait en novembre dernier sa première campagne de crowdfunding sur la plateforme Happy Capital, annonce aujourd’hui avoir réussi à réunir les 500 000 euros escomptés en seulement deux mois. Une somme qui lui permettra avant tout de recruter une vingtaine de personnes qui seront amenées à travailler à l’amélioration de son offre, aujourd’hui composée d’une carte bancaire et d’une application mobile. En toile de fond : l’envie d’élargir encore sa communauté, aujourd’hui composée de 9 000 utilisateurs.

Avec 35 millions de VeraCash émis depuis son lancement par plus de 2 500 porteurs, VeraCash revendiquait, en 2016,  un chiffre d’affaires de 20,9 millions d’euros.

VeraCash en quelques chiffres

  • Créé en 2015
  • Fondateur : Jean-François Faure
  • Siège : Bordeaux
  • 500 000 euros levés