Maddyness

Face à Airbnb, comment MorningCroissant a-t-il su trouver sa place ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

Face à Airbnb, comment MorningCroissant a-t-il su trouver sa place ?

Pepper Pepper Pepper
963 - trending  |  
Comments
Par Iris Maignan - 02 février 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Lancée en 2011, MorningCroissant est une plateforme de location meublée pour des séjours d’une nuit à un an. La startup, qui propose aujourd’hui plus de 12 000 hébergements dans toute la France, revendique avoir passé le cap du million d’euros de chiffre d’affaires en 2016. L’occasion pour Maddyness de revenir sur son histoire avec son fondateur Alix Tafflé. 

En près de cinq ans, MorningCroissant a réussi à imposer une alternative aux modes classiques d‘hébergement, en développant une place de marché dédiée à la location meublée, pour des séjours allant d’une nuit à un an. Cette idée, c’est Alix Tafflé qui l’a eue, en 2011.

D’une simple idée à 3 000 logements disponibles

Le Français, qui travaille alors pour Gumtree, une filiale d’eBay, à Londres, cherche à cette époque à entreprendre, au travers d’un projet capable de rendre un véritable service aux gens, avec une grande profondeur de marché et si possible dans un domaine qu’il maîtrise. Habitué des locations meublées suite à de nombreux déplacements personnels et professionnels, Alix se tourne alors naturellement vers ce domaine, en développant une place de marché de locations meublées qui, sur le même principe que le géant Airbnb, permet à ses utilisateurs de louer des logements à court terme, puis progressivement sur de plus longues périodes. MorningCroissant voit le jour en août 2011, avec une ambition bien définie : simplifier la recherche de logements des locataires tout en optimisant les espaces inoccupés des loueurs.

«  Le chemin a été long et escarpé ! Il y a eu plusieurs sommets à gravir. Le premier fut d’arriver à démarrer une place de marché. Le deuxième de trouver les premiers financements « 

Alix Tafflé

mc-home-v1

La startup lancée, l’acquisition de ses premiers clients se fait assez rapidement. Un an après son lancement, et alors qu’elle revendique plus de 1 000 biens intégrés et plusieurs centaines de nuits réservées, MorningCroissant décide de donner un coup de boost à son développement. Décision est prise en 2012 de boucler une toute première levée de fonds de 400 000 euros auprès de Go Beyond, Corinne Delaporte et du fonds d’amorçage Vivacto Développement.

Un tour de table suivi, tout juste un an plus tard, d’une opération de Media for Equity auprès du fonds d’investissement du groupe l’Express Routarla. De quoi permettre à la jeune pousse, tout juste lauréate de Scientipôle Initiative, de s’appuyer sur l’offre de visibilité des différents médias spécialisés que possèdent le groupe L’Express Roularta tout en bénéficiant d’une campagne de communication et médiatisation de grande envergure. En octobre 2013, MorningCroissant revendique 3 000 logements inscrits sur sa plateforme. 

«  Le troisième sommet a été de trouver notre business model, devenir un acteur incontournable du marché de la location meublée et d’atteindre l’équilibre financier. Ce dernier sommet a été atteint en 2015 « 

Alix Tafflé

 1 million d’euros de chiffre d’affaires

D’un volume d’affaires de 2 millions d’euros en 2014, MorningCroissant passe à 6 millions en 2016, après une croissance de 200% en 2 ans. Aujourd’hui, et avec 11 salariés, la startup propose 12 000 logements sur sa plateforme, soit quatre fois plus que trois ans plus tôt. Le reste des chiffres, eux, sont tout aussi édifiants : 78 000 locations réalisées depuis sa création, et surtout la barre du million d’euros de chiffre d’affaires passée en 2016. 

Désormais, MorningCroissant se concentre sur les locations meublées de moins d’un an, pour intégrer ensuite, et à plus long terme, les locations de plus d’un an. Son offre, elle, s’améliore continuellement, des visites virtuelles à la dématérialisation des documents en passant par les assurances, la jeune pousse travaille chaque jour à simplifier le processus de location, tout en promettant des prix raisonnables. 

«  Dans moins d’un mois nous allons enrichir notre offre d’un service absolument innovant pour nos loueurs, mais nous n’en disons pas plus pour le moment… Affaire à suivre ! « 

Alix Tafflé

En attendant, MorningCroissant a établi ses objectifs pour les trois prochaines années : atteindre les 20 millions d’euros de loyers encaissés. Pour soutenir ce développement, 9 recrutements sont prévus au cours de l’année 2017, dans les services commerciaux, clients et techniques. 

MorningCroissant en quelques dates

  • Créé en 2011
  • Août 2012 : Première levée de fonds de 400 000 euros
  • Octobre 2013 : deal media pour equity avec le groupe L’Express
  • Janvier 2014 : Signature du 1er  partenariat avec un groupe immobilier, un des leaders des résidences étudiantes
  • Septembre 2014 : Deuxième levée de fonds de 350 000 euros
  • 2015 : L’équipe double son effectif et la rentabilité est atteinte
  • Octobre 2016 : Prêt innovation de la BPI pour un montant de 150 000 €
Par

Iris Maignan

02 février 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge