Maddyness

Kushim lève 300 000 dollars pour aider les VCs à gérer leurs investissements

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Kushim lève 300 000 dollars pour aider les VCs à gérer leurs investissements

Pepper Pepper Pepper
369 - trending  |  
Comments
Par Iris Maignan - 20 février 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Créé par cinq étudiants de la Web School Factory, Kushim vient de lever 300 000 dollars. Son objectif : permettre aux investisseurs de manager leurs portfolios, le tout de la manière la plus simple possible.  

C’est à la suite d’une rencontre avec le serial entrepreneur et business angel Fabrice Grinda que Clément Aglietta décide, en novembre 2015, de développer une plateforme dédiée à l’accompagnement des VCs dans la gestion de leurs investissements. Avec ses quatre camarades de promotion Alexandre Crenn, Josselin Le Bail, Victor Espinet et Nicolas Rabrenovic, alors tous étudiants à la Web School Factory, il lance Kushim, une solution qui permet aux investisseurs de manager, simplement et de manière sécurisée, leurs portfolios, et qui a officiellement vu le jour début février.

kushim-fabrice-grinda

Son crédo : offrir la possibilité à chaque VC de stocker et d’organiser de manière fiable et sécurisée toutes leurs données. Une fois celles-ci hébergées, il est possible d’en tirer très facilement des statistiques et d’avoir une meilleure vue d’ensemble de son portefeuille, « ce qui n’est pas toujours évident pour les investisseurs qui ont énormément de participations dans de petits sociétés à fortes croissances dont les métrics évoluent en permanence », précise Kushim.

1 Kushim - Home - Screenshot copie

Aujourd’hui incubée à la Web School Factory et en phase de test par une dizaine de fonds de capital-risque en Europe et aux États-Unis, la jeune pousse compte bien accélérer son développement et son adoption auprès de nouveaux VCs. Elle annonce aujourd’hui avoir bouclé une première levée de fonds de 300 000 dollars auprès de FJ Labs, le fonds de capital-risque new-yorkais lancé par Fabrice Grinda en octobre 2016. 

Une enveloppe qui lui permettra notamment d’améliorer son produit en lançant de nouvelles fonctionnalités, tout en augmentant le niveau de sécurité de sa plateforme et en améliorant les performances techniques. La startup prévoit ainsi de créer un outil de reporting complet et clé en main, aussi facile à utiliser qu’un outil de traitement de texte classique, mais également de rendre valable la signature de documents légaux sur sa plateforme.

2 - Kushium - Investment page - Screenshot

Aujourd’hui composée de neuf personnes, Kushim prévoit enfin de recruter une dizaine de nouveaux talents d’ici la fin de l’année, afin d’accélérer son développement commercial et Europe et aux États-Unis.  Une année 2017 chargée pour la jeune pousse, qui prévoit également de s’installer à San Francisco avant le quatrième trimestre.

Kushim en quelques chiffres

  • Créé en 2017
  • Fondateurs : Alexandre Crenn, Josselin Le Bail, Victor Espinet, Nicolas Rabrenovic, Clément Aglietta
  • Siège : Paris
  • 300 000 dollars levés
Par

Iris Maignan

20 février 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge