Maddyness

Face au Patriot Act, la solution Wimi séduit les grandes entreprises, dont Sephora

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

Face au Patriot Act, la solution Wimi séduit les grandes entreprises, dont Sephora

Pepper Pepper Pepper
492 - trending  |  
Comments
Par Maddyness - 10 avril 2017 / 00H00

Lancée par Lionel Roux en décembre 2010, la startup Wimi s’impose aujourd’hui dans le paysage du travail collaboratif en ayant séduit plus de 50 000 entreprises. Après avoir levé 2,5 millions d’euros depuis sa création, Wimi est aujourd’hui sollicité par les grands groupes pour un chantier majeur : augmenter la productivité du travail d’équipe.

Plus de flexibilité et plus d’agilité sont les deux demandes principales des équipes opérationnelles en entreprise, qui souhaitent des outils adaptés aux nouveaux modes de travail. C’est à ce constat que souhaite répondre Wimi, en proposant et déployant sa solution, notamment au sein de Sephora composée de 25 000 salariés (dont 4 500 en France).

Une étape importante pour Wimi, dont la solution a rencontré un vif succès auprès des équipes de Sephora, alors entrées depuis 2015 dans une démarche de transformation digitale. “Nous avions atteint les limites des outils existants qu’une part significative des opérationnels trouvait trop complexes et peu agiles. Nos équipes étaient demandeuses d’un outil de gestion de projets et de gestion des documents plus flexible et adapté à leurs usages facilitant les interactions en temps réels entre les équipes internes et les différents partenaires impliqués dans les projets. C’est précisément à ce besoin que Wimi a répondu”, rappelle Cédric Lapaille, CTO de la société Sephora.

product-wimi

La souveraineté au coeur de l’offre

S’enclenche alors le début de la collaboration avec un POC limité à 50 personnes, déclenchant un engouement immédiat des équipes et une adoption très rapide. Au bout de 3 mois, ce POC est alors élargi à 250 personnes du fait du bouche à oreille utilisateurs (équipes marketing, équipes de consultants et direction des systèmes d’information). “Wimi fait aujourd’hui partie des 3 services de collaboration choisis par l’entreprise. Intégrée à notre annuaire d’entreprise (via SAML V2), la solution Wimi sera déployée tout au long de Q2 2017”, se félicite Lionel Roux.

Aujourd’hui, le pari est en passe d’être réussi pour Wimi, dont l’objectif est d’accélérer la transformation numérique des équipes opérationnelles. Outre certains grands groupes et institutions (Total, EDF, Groupama, Bouygues Energy, Banque de France…), la solution Wimi est aujourd’hui installée au sein de plus de 50 000 entreprises pour réinventer la gestion de leur travail en équipe.

Pour autant, la question de la souveraineté des données est une question centrale pour les acteurs du secteur public ou privé. C’est pourquoi Wimi n’a pas souhaité se soumettre au Patriot Act pour préserver la souveraineté des données de ses clients. La raison est simple : depuis 2001, les autorités américaines peuvent avoir accès aux données des services SaaS européens, réduisant ainsi la liberté des particuliers ou des entreprises. Un point clé que défend Wimi aujourd’hui avec sa plateforme, dont les avancées en termes de sécurité (chiffrement, authentification multi-facteur, versioning…), protègent au maximum les intérêts de ses utilisateurs. « Wimi est le parfait compromis entre agilité et facilité d’utilisation pour les utilisateurs, et contrôle, facilité d’administration et souveraineté des données pour les directions techniques”, souligne Alex Vecchio, CTO de Wimi.

Le futur leader européen du travail collaboratif ?

Une reconnaissance pour Lionel Roux et ses équipes (35 collaborateurs), qui jouent des coudes face à des outils comme SharePoint, Teams (le nouveau projet de Microsoft), Box, Slack ou encore Trello, comme référence de solutions de gestion de projet en ligne. Les objectifs à venir ? Dépasser le cap des 100 000 entreprises clientes et tripler le chiffre d’affaires. 2017 sera aussi l’année du développement à l’international avec comme priorités 3 pays européens et les États-Unis. Wimi compte également accroître sa présence auprès des grands groupes et asseoir Wimi comme leader européen.

Par

Maddyness

10 avril 2017 / 00H00
mis à jour le 23 juillet 2018
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge