Actus#GreenTech
3 mai 2017

Back Market lève 7 millions d’euros pour lutter contre le gâchis électronique

Back Market, la plateforme qui propose des produits électriques et électroniques reconditionnés boucle un tour de table de 7 millions d’euros auprès de Daphni et Aglaé Ventures du groupe Arnault. La startup propose aux particuliers une alternative économique de consommation, et travaille aujourd’hui avec plus de 130 usines et ateliers de reconditionnement.

Lancé en 2014 par Thibaud Hug de Larauze, Quentin Le Brouster et Vianney Vaute, Back Market redonne un coup de neuf aux produits électriques et électroniques, en mettant directement en relation les consommateurs avec des usines de reconditionnement afin de les aider à trouver des smartphones, tablettes, télévisions, ou encore objets électroménagers de seconde main. En supprimant les intermédiaires, la startup permet ainsi de faire baisser le prix de ces produits, souvent exorbitants, de 30 à 50% par rapport au prix du neuf.

backmarket

Back Market annonce aujourd’hui avoir bouclé une levée de fonds de 7 millions d’euros auprès de Daphni et Aglaé Ventures (groupe Arnault). Une opération qui lui permettra avant tout d’accélérer son développement à l’international en ouvrant de nouveaux pays d’ici la fin de l’année 2017, alors même que l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et la Belgique représentent aujourd’hui plus de 30% de son activité.

La jeune pousse, qui revendique  la suppression de plus de 100 tonnes de déchets électroniques chaque année grâce au recyclage, souhaite également développer de nouveaux partenariats avec des constructeurs et des distributeurs, afin de consolider sa position de tiers de confiance auprès de ses utilisateurs et de ses usines partenaires. Autant de projets qui passeront par le recrutement de nouveaux collaborateurs :  aujourd’hui composée de 32 salariés, Back Market compte ainsi doubler ses effectifs d’ici fin 2017.

Back Market en quelques chiffres

  • Créé en 2014
  • Fondateurs : Thibaud Hug de Larauze, Quentin Le Brouster et Vianney Vaute
  • Siège : Paris
  • 7 millions d’euros levés