Actus#energie
4 mai 2017

 Sweetch Energy lève 1,4 million d’euros pour transformer le sel marin en électricité

Sweetch Energy, la startup qui produit de l’électricité à partir de l’eau salée lève 1,4 million d’euros auprès des fonds d’investissements Go-Capital et Emertec. Elle utilise des sels marins pour produire de l’énergie entièrement renouvelable, en continu et sans carbone.

Lancée en 2016, Sweetch Energy, startup bretonne, a été fondée par Bruno Mottet, docteur en physique et chimie des matériaux. La startup vient de boucler une levée de fonds de 1,4 million d’euros auprès des fonds d’investissements Go-Capital et Emertec.

Cette opération permet à la startup de commencer à s’attaquer au marché industriel avec sa technologie « Blue Energy » de production d’énergie renouvelable. La jeune pousse s’est inspirée des travaux de Lydéric Bocquet, chercheur en physique à l’ENS Paris, pour mettre au point cette nouvelle manière de produire de l’électricité. Elle utilise des gradiants salins et, grâce à son système de filtration, transforme ces sels marins en énergie électrique. Sweetch Energy s’est récemment installée au Biopôle de Rennes afin d’y développer son activité.

Lorient harbor, docks with trawler, Brittany

Selon, la jeune pousse, la « Blue Energy » serait la production d’énergie renouvelable la plus prometteuse sur le marché. Elle a d’ailleurs reçu plusieurs prix consacrant ses travaux, à l’instar du prix du Concours Mondial d’Innovation et celui du Cleantech Open France. Enfin, la startup a été primée au concours iLAB du ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. 

Sweetch Energy en quelques chiffres

  • Créé en 2016
  • Fondateur : Bruno Mottet
  • Siège : Lorient
  • 1,4 million d’euros levés