Maddyness

NUMA ouvre son second accélérateur, à Toulouse

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

NUMA ouvre son second accélérateur, à Toulouse

Pepper Pepper Pepper
33 - trending  |  
Comments
Par Alix le Gal - 31 mai 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

NUMA ouvre une nouvelle antenne à Toulouse, la deuxième en France. L’accélérateur, qui a déjà accompagné plus de 120 startups à Paris, est aussi implanté dans plusieurs grandes villes étrangères comme New-York, Berlin, Casablanca, Barcelone ou encore Mexico. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 20 juin prochain.

Depuis 15 ans, NUMA accompagne les startups au sein de l’écosystème de l’innovation digitale, en France et à l’international. Fort du succès du programme d’accélération Sprint Montpellier, lancé en 2016, l’accélérateur a donc tout naturellement choisi la région Occitanie pour implanter son deuxième espace en France. Il sera soutenu par des entrepreneurs, des investisseurs locaux et des fondateurs de startups comme Julien Boué et Marc Leverger de BricoPrivé, Gilles Moncaubeig de Teads et Cédric Mallet ancien directeur général de Jeuxvideo.com.

 L’Occitanie est un territoire très dynamique en termes d’entrepreneuriat, c’est pourquoi nous y avons déployé nos deux premiers programmes régionaux 

Olivier Mougenot, directeur de l’investissement de NUMA

Composé d’une équipe de huit experts, de mentors et d’entrepreneurs en résidence, NUMA Toulouse aura pour vocation d’accélérer le développement de ces startups locales afin de “décupler les résultats et créer de véritables champions de la tech” comme l’indique Clément Mallet, directeur de NUMA Toulouse.

«  À l’image des grandes villes étrangères où NUMA dispose d’un programme d’accélération, nous allons développer à Toulouse un accompagnement opérationnel pour accompagner des startups locales prometteuses «  

Arnaud Laurent, cofondateur de NUMA Toulouse

L’appel à candidatures de la première saison, qui a démarré en avril dernier, se base sur plusieurs critères et en particulier sur le potentiel de l’activité proposée et la solidité des fondateurs de la startup. Pour candidater, il suffit de remettre son dossier avant le 20 juin 2017, juste ici.

Par

Alix le Gal

31 mai 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge