Actus#Économie
24 juin 2017

Paris est magique et se hisse à la 3e place des villes les plus attractives au monde

Paris se distingue grâce à l’augmentation du nombre d’incubateurs sur son territoire et l’afflux d’investissements étrangers.

C’est un nouveau bon point pour Paris. La capitale française vient de gagner 10 places au classement Global Cities 2017 du cabinet d’audit américain AT Keaney. Elle est désormais troisième parmi les villes qui ont le meilleur avenir en matière d’attractivité économique. Il est notamment utilisé par les investisseurs pour savoir vers quelle métropole orienter leurs capitaux. Alors qu’elle était classée 13ème l’année dernière, Paris a effectué une remontada, surclassant toutes les autres métropoles européennes et asiatiques et talonnant désormais San Francisco et New York, respectivement 1er et 2ème. Au point d’en devenir « un concurrent direct« , selon les experts du cabinet.

Les villes présentes dans ce classement sont évaluées sur la base de trois critères : le bien-être des habitants, la vitalité du tissu économique et de l’écosystème de l’innovation et la gouvernance. Et c’est notamment le deuxième critère qui a porté la capitale française dans les hautes sphères du classement, grâce à « l’augmentation du nombre d’incubateurs« . Et bénéficie également d’un afflux d’investissements étrangers.

Mais la capitale française ne va pas pouvoir se reposer sur ses lauriers. Derrière elle, Londres, Boston et Melbourne se trouvent dans un mouchoir de poche et n’attendent que de saisir leur chance pour doubler Paris en matière d’attractivité. L’enjeu est de taille pour la capitale britannique, sous pression avec le Brexit, et pour Boston qui pâtit de moins en moins de la concurrence de San Francisco et surtout New York.

Global Cities 2017