Actus#Concours
26 juin 2017

Visa accompagne App’Ero à Helsinki pour la finale du concours Start-up d’EPA

L’association Entreprendre pour Apprendre a dévoilé le groupe d‘étudiants qui représentera la France lors du championnat européen des jeunes entrepreneurs, organisé par le réseau Junior Achievement. Ceux-ci, à l’origine de l’application App’Ero, seront accompagnés ces prochaines semaines dans le développement de leur projet entrepreneurial.

Chaque année, l’association Entreprendre pour Apprendre, spécialisée dans l’éducation des étudiants de 18 à 25 ans aux différents parcours professionnels et à l’entrepreneuriat, met en place un Start Up programme. Celui-ci, destiné aux étudiants des écoles et facultés françaises, a pour principal objectif de développer les aptitudes entrepreneuriales des jeunes, en les aidant à créer et développer leur propre entreprise durant une année scolaire, aux côtés d’experts et d’entrepreneurs à succès. Cette année, les 15 fédérations régionales d’Entreprendre pour Apprendre ont accompagné 400 étudiants dans le cadre de ce programme.

« L’idée, c’est d’aller proposer aux établissement généralistes des programmes qui permettent de développer l’esprit d’entreprise des étudiants, en alliant savoir et compétences. C’est un programme très demandé, qui se développe progressivement en France »

Raphaël Lorenzini, Responsable du développement du programme Start-Up EPA

De la recherche d’idée viable au lancement de l’activité en passant par l’étude de marché et la mise en place d’un business plan, les équipes sélectionnées pour participer au Start-Up programme peuvent ainsi s’initier aux bases de l’entrepreneuriat, en complément de leur cursus scolaire. Une initiative qui a cette année permis de sélectionner 20 équipes lauréates issues de différentes régions qui, après un an de travail et d’expérimentations, se sont réunies le 2 juin dernier pour un ultime pitch lors du concours national organisé par Entreprendre pour Apprendre. Le tout devant un jury composé d’entrepreneurs et d’experts issus des partenaires du programme (Banque populaire, La Banque Postale et Visa).

Et c’est finalement la startup App’ero qui s’offre le titre de championne de France Start-Up. Cette dernière, également lauréate du Prix Commerce connecté de Visa, développe une application qui permet de commander et régler ses consommations dans les bars, sans même se déplacer. Elle représentera ainsi la France au Junior Achievement Europe Enterprise Challenge 2017, qui se tiendra les 28, 29 et 30 juin à Helsinki.

« Nous avons vécu une expérience formidable durant un an, nous avons appris beaucoup de choses grâce aux personnalités avec lesquelles nous avons eu la chance de travailler. Désormais, nous n’avons qu’une ambition : gagner à Helsinki, pour accélérer le développement de notre application », se réjouissait alors l’équipe, composée de cinq étudiants de nationalités différentes.

En attendant le dénouement de cette compétition, la jeune pousse sera accompagnée ces prochaines semaines par deux des partenaires de l’initiative : La Banque Postale et Visa, qui mettront à disposition des étudiants leurs experts, leurs outils, et des sessions de mentoring afin de leur permettre de se présenter dans les meilleures conditions possibles au championnat européen.

« Leur concept est novateur et pensé dans une logique de consommation. Il manque la brique de paiement sur laquelle nous pourrons les aider. Chez Visa, on a l’habitude de co-créer des solutions ; ce partage d’expérience est important et c’est quelque chose qui leur sera bénéfique »

Ahmed Djoubri, Directeur Marketing de Visa en France

Cela n’est pas la première fois que Visa s’implique dans l’innovation aux côtés des startups. Le groupe est particulièrement engagé auprès des acteurs du paiement et du mobile, quelle que soit leur maturité : « La notion de commerce évolue rapidement, les jeunes vivent avec le mobile, et consomment différemment des générations précédentes. Il est important pour Visa de s’inscrire dans ces changements pour détecter des tendances et pouvoir apporter des solutions concrètes de paiement », explique alors Ahmed Djoubri.

Le rendez-vous est donc pris fin juin, à Helsinki, pour le dénouement de cette compétition. La startup française a ses chances, et pourrait suivre les traces de l’équipe francilienne Jukeboss de l’université de Paris-Sud, championne d’Europe en 2013. Celle-ci développait alors une application permettant aux clients des bars et restaurants de voter pour choisir les titres qu’ils souhaitaient écouter en consommant.